11185860_10206015583736218_338596534_n

La France impressionne, la France régale avec un groupe surmotivé et une bande de copain comme beaucoup de médias l’a qualifie. Alors que la France entamait hier (mercredi) le Final 6 à Rio au petit Maracana, la France a de nouveau impressionné avec sa victoire sur le Brésil, pays hôte de la compétition en remportant le match avec une victoire de 3-1 (27-29 / 25-21 / 31-29 / 25-19.

Un petit peu d’explication, la France se trouvait en division 2, de la Ligue Mondiale de volley-ball et remportant tous ses matchs de division 2, elle fut invité au Final 6 de la Ligue Mondiale réunissant les meilleures équipes de volley au monde dont le Brésil, l’Italie ou bien encore les USA par exemple. De part ses victoires, la France retrouvera dès l’an prochain, l’élite du volley-ball mondiale c’est à dire la Ligue 1 mondiale et tentera de rédoré son blason et de se faire une place médiatique dans le sport français.

Très peu connu en France, cette équipe de France sous la houlette de Laurent Tillie reste une équipe forte apprécié dans le monde par sa bonne humeur et son envie tant sur les terrains qu’à l’extérieur; elle est même selon certains, la favori pour ce Final 6 qui se déroule à Rio. Arrivée de Bulgarie, traînant dans les pattes un long voyage de plus de 10h pour rejoindre Rio, l’équipe de France, débute le tournoi avec un gros match qui se joue contre le Brésil, pays hôte de la compétition et pays où le volley tout comme le beach-volley reste une tradition important. Rappelons quand même que le Brésil est la meilleure équipe du monde alors que la France ne se situe qu’au 12ème rang mondial.

La France entame son match avec une intensité faible, les Brésiliens non pénalisé par un long voyage comme les français prenaient de l’avance avec cependant un écart faible (2-3 point environ). Le match s’avère de plus en plus serré, la défense française se met en place avec encore quelques petits oublis mais la France recolle au score avant que les Brésiliens ne prennent l’avantage d’une balle de set qui se concrétisera que 3 balles plus tard car les français devenaient de plus en plus problématique. La France ne tremble pas face à l’ogre brésilien ainsi qu’à leurs avantages de taille et entame le deuxième set parfaitement. La défense française ne cesse d’être plus dure, le contre se met définitivement en place ainsi que le jeu de service. Bernado Rocha de Rezende, sélectionneur de l’équipe du Brésil connu pour ses coups de gueule ne cesse de se mettre les mains dans les genoux et tente par tout les moyens d’éviter à la France de mettre le moindre point. Le jeu de service français est à l’avantage des français contre une équipe du brésil qui prend beaucoup de risques, sûrement même trop et qui s’en mordra les doigts à la fin du set qui sera à l’avantage des français. Impossible n’est pas français dirons nous et la France reprend confiance et entame le 3ème set avec les compteurs au vert. Quel beau match, quelle précision d’attaque, de contre et de service à l’image de Kévin Le Roux, la France réalise une performance des grands jours, une performance quasi parfaite. Mais les Brésiliens ne déméritent pas et les coups se rendent de chaque côté jusqu’au deuxième temps mort technique où sur une décision d’arbitrage houleuse, Laurent Tillie le sélectionneur français demande le challenge qui est apparu dans le milieu du volley-ball depuis peu. Laurent Tillie demande une faute de fil de la part d’un contreur brésilien qui l’obtiendra. Alors la France mène 16-15 dans ce troisième set des plus disputés. Le Brésil n’as pas dit son dernier mot est revient au score des français, aidé par un public brésilien qui a répondu présent. Le set qui devrait se terminer en 25, se terminera par un 31-29 avec des balles de set des deux côtés non concrétisés et c’est la France, notre équipe de france qui nous séduit de plus en plus qui concrétisera cette balle de set sur un jeu parfait au volley, réception/passe/attaque sans que l’ogre Brésilien ne puisse réagir. La France entame son 4ème set, en leader, la cavalerie brésilienne s’affaiblit et la France hausse le ton à l’image des deux attaquants majeurs de l’équipe avec Rouzier qui terminera à 25pts dans le match et Ngapeth qui terminera lui à 21pts mais aussi à un excellent travail du libéro Jenia Grebennikov et du jeu de service monstrueux de Kévin Le Roux qui plomba le moral des troupes brésiliennes et qui permet à la France d’empocher sa première victoire contre la plus grosse équipe du tournoi.

La France jouera ce soir son deuxième match contre les USA mais a cependant déjà remporté une victoire tant sportive que médiatique puisque l’Equipe 21 a signé un contrat pour la diffusion du Championnat français pour la saison prochaine, ce qui permettra à ce sport méconnu du plus grand nombre d’entre nous, de retrouver une place au sein de la médiatisation des sports dans notre pays.

J’ajouterai pour finir, que c’est une Equipe de France pleine d’envie, de bonne volonté et pleine de joie de vivre que l’on retrouve à Rio et c’est une équipe qui séduit de plus en plus. La Team Yabvou enchaîne sa 15ème victoire en autant de match; à elle de continuer et d’aller le plus loin possible dans la compétition, c’est tout ce que l’on peut lui souhaiter!

Hugo Plathey

11759664_10206603852842578_587219210_n

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here