Adversaire des français lors du dernier match de poule, les irlandais ont prouvé qu’ils pouvaient être bien plus que des outsiders dans cette Coupe du monde.  Porté par leurs fidèles supporters, les hommes de Joe Schmidt iront défier les Argentins ce dimanche à Cardiff. En cas de victoire les irlandais rentreraient dans l’histoire. Puisque que  ils n’ont jamais atteint le stade des 1/2 finale.

Les points forts

Les hommes en verts pourront s’appuyer sur leur redoutable organisation en touche sur ses propres lancers et sur les  contres. Le XV du Trèfle peut se réposer sur une charnière de classes mondiale (Si Sexton revient de blessure). Autrefois cantonné au fighting spirit, Joe Schmidt a changé leur façon de jouer en les dotants d’un jeu d’attaques rodé  depuis maintenant 2 saisons. Et n’oublions ces  incroyables supporters qui suivent et encouragent leur équipe dans toutes les lointaines contrées où les soldats vert s’en vont guerroyer.

Les points faibles

Les blessures de plusieurs cadres comme O’Mahony, O’Connell et Sexton (même si ce  dernier devrait pouvoir rejouer si l’Irlande poursuit son parcours) handicaperont certainement l’équipe. N’oublions pas non plus la suspension de O’Brien après son coup de poing sur Papé.

Le joueur à suivre

Comme pour les Boks, le joueur qui focalise l’attention des observateurs se situe en deuxième ligne. Il s’agit de Iain Henderson (23 ans), il est une véritable force de la nature, recule rarement à l’impact et un gros plaqueur (19 plaquages contre le Canada). Ce joueur à l’abatage énorme a vite conquis l’opinion au point que beaucoup de gens se demandaient pourquoi le joueur de l’Ulster était sur le banc face à la France.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here