Pas de championnat le week-end dernier mais de la Coupe de France, trophée intimement lié quand même à la compétition de NF1. Le RBF se déplaçait à Sainte Savine pour un plateau de 4 équipes où seule une équipe allait se qualifier pour les quarts de finale. 

Un 1/16e compliqué contre Voiron
Un 1/16e compliqué contre Voiron

Le week-end des roannaises commençait samedi à 17h15 contre Voiron. Une équipe que le RBF connait bien, avec deux victoires en deux matchs de championnat. Et que ce fut compliqué pour les Pink Ladies. Un duel au parfum de play-offs puisque le RBF (1er) comme Voiron (4e) peuvent prétendre à la montée en Ligue 2. Cette Coupe de France est d’autant plus importante qu’elle offre à l’équipe se qualifiant pour les quarts de finale un point de plus en championnat, point qui peut vite s’avérer déterminant.

Pour ce 1/16e, le RBF aura dû cravacher et attendre les dernières minutes pour entrevoir la qualification. La faute à une redoutable équipe voironnaise. Menées en première mi-temps (15-16 fin 1QT, 31-33 à la mi-temps) les joueuses d’Olivier Hirsch se seront montrées plus efficace en seconde période. A noter à 2 minutes de la fin du match, le shoot extérieur d’Elvire Attiogbe qui permet au RBF de prendre l’avantage 61-59. La solidité défensive permettra au Roannais Basket Féminin de se qualifier pour les 1/8e, victoire 63-60 contre Voiron. Laura Dimithe s’est illustrée en inscrivant 14 points, deux de plus que sa coéquipière Maryne Reolid (12 points).

Dimanche, les coéquipières d'Elle Beynnon (photo) ont assuré le spectacle
Dimanche, les coéquipières d’Elle Beynnon (photo) ont assuré le spectacle

 

Sainte-Savine se présentait alors au RBF dimanche pour les 1/8e de finale. Après un premier quart-temps compliqué (16-19) les roannaises ont ensuite livré un véritable récital pendant 30 minutes. En tête de 8 longueurs à la mi-temps (36-28), le retour des vestiaires fut supersonique. Un 32-11 dans le troisième quart-temps (68-39) permet à Olivier Hirsch de pouvoir faire tourner. Toutes les joueuses auront fait le travail, et comme il faut. Victoire 79-57 pour les Pink Ladies qui se qualifient pour les quarts de finale de la Coupe de France, une première historique pour un club roannais, et qui engrangent un point supplémentaire en championnat, de quoi conforter encore plus le fauteuil de leader de NF1.

Prochain rendez-vous samedi prochain contre Geispolsheim (5e). Une victoire en terre alsacienne permettrait d’assurer pratiquement les play-offs pour le RBF.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here