Après plusieurs matches de grosse intensité, les berruyères affrontaient hier soir les déferlantes de Nantes. 

Valérie Garnier démarrait le match avec son 5 majeur habituel : Dumerc, Salagnac, Leedham, Page et Ciak. Le début de la rencontre annonçait un match plutôt serré puisque le premier quart de temps s’est terminé par un 16-14 en faveur de Bourges, avec des intérieures très présentes dans les deux équipes.

Mais dès l’entame du seconde quart de temps les Tango ont mis un 7-0 à Nantes ;  malheureusement, elles n’ont pas tardé à faire de même. Et même si Ingrid Tanqueray espérait faire reprendre le large aux berruyères, les Nantaises s’accrochaient. A deux minutes de la fin de la première mi-temps, celles-ci sont même parvenues à passer devant au score. A la pause, le score était tout de même à l’avantage des Tango : 30-27.

Au retour des vestiaires, Céline Dumerc était remontée, et notre Cap’s a réussi à creuser un petit écart grâce à un joli trois-points suivi d’une contre-attaque. Idem pour Johannah Leedham, elle enfilait son premier trois-points de la rencontre. Tout cela pour bénéficier d’un écart de 11 points à la fin du troisième quart de temps : 52-41.

Le quatrième quart de temps fut décisif pour Bourges puisque les filles de Valérie Garnier furent emmenées par leur meneuse Céline Dumerc, meilleure marqueuse du match avec 17 points. Au final, les Tango l’ont emporté 67-53, et comme l’a dit la coach, « l’essentiel est fait ». En effet, l’objectif était une victoire d’autant plus que Villeneuve d’Ascq s’est incliné face à Nice, confortant la 2ème place de Bourges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here