Cette nuit les Warriors affrontaient les Brooklyn Nets ; allaient-ils arrêter leur série sur cette rencontre ?

Tout le monde a cru à ce miracle jusqu’à la fin du troisième quart de temps. En effet, à deux minutes de la fin de cecurry 2lui-ci, les Nets menaient légèrement de deux points (76-74). Tout était possible ; mais Brooklyn (avec seulement 5 victoires) n’avait pas les moyens de tenir jusqu’à la fin du match, l’équipe ne correspondait pas au jeu des Warriors. Et c’est dans le quatrième quart de temps que les Nets ont délibérément craqué…Sous l’effet de Curry avec 28 points à 11/17 au tir, Draymond Green a frôlé le triple-double avec 22 points, 9 rebonds et 7 passes décisives et les Warriors se sont encore une fois imposés : 114-98.

Mais qui arriver à les stopper une bonne fois pour toute ?

Du côté de l’Oklahoma, les Thunder se sont rendus la tâche difficile tout seul. En effet, alors qu’ils menaient de 12 points au début du dernier quart de temps, 12 minutes ont suffi à Sacramento pour mettre le doute Russell Westbrook et les siens. Heureusement, les éléments majeurs ont répondu présent ; pensons à Russell Westbrook qui a réalisé un triple-double avec 19 points, 11 rebonds, 10 passes décisives et à Kevin Durant, qui, malgré ses 10 pertes de balles a mis le panier pour revenir devant à 23 secondes de la fin puis deux lancer-francs décisifs. Les Thunder s’en sortent finalement bien en remportant cette rencontre 98-95. duo1

Enfin, les Lakers ont encore été dans le mal cette nuit…Les Detroit Pistons n’ont pas eu de mal à s’imposer . Dès la fin du premier quart de temps, l’écart était déjà de treize points, sans parler de la mi-temps où l’écart se faisait de 23 points…Pas aidé par un Kobe Bryant malade (5 points), les Lakers se sont facilement inclinés face aux Detroit lakers3Pistons. De leur côté, nous avons pu relever la belle performance du trio Drummond (18 points et 15 rebonds), Caldwell-Pope avec 22 points, 4 rebonds et 4 interceptions et Reggie Jackson avec 20 points, 3 rebonds et 6 passes décisives. C’est donc sans aucun problème que Detroit s’est emparé de la victoire sur le score de 111-91.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here