L’Espagne éteint la France

0
324 vues

Une équipe de France quelque peu expérimentale s’est logiquement inclinée face à l’Espagne (0-2), ce soir au Stade de France. Bien plus rodés, les Espagnols ont globalement maîtrisé leur sujet.

Soir de premières au Stade de France, dans ce deuxième et dernier match de la trêve internationale. Première titularisation pour la pépite monégasque Mbappe et pour le jeune milieu de terrain lyonnais Tolissso, mais aussi au niveau de l’arbitrage puisque l’arbitrage vidéo est essayé pour la première fois dans un match international. Une première mi temps entamé tambour battant par les Bleus, Koscielny aurait pu ouvrir la marque sur un magnifique service de Griezmann sur coup franc, malheureusement pour la France Piqué sauva le ballon sur la ligne. Pendant 15 min la France aura prit à la gorge la Roja avant de s’effacer devant cette dernière. Avec son pressing intensif et sa faculté a vite se projeter vers l’avant l’Espagne s’est créé les situations les plus dangereuses dans cette mi temps par l’intermédiaire de Iniesta. Hugo Lloris a réalisé quelques interventions importantes pour protéger sa cage.

Pour le second acte, Didier Deschamps sentant son milieu de terrain en grande difficulté à décidé de remplacer Adrien Rabiot par Bakayoko. Un choix payant puisque les Français sont plus percutant et retrouvent de la maîtrise dans le coeur du jeu.  Une domination qui sera récompensé par un but de l’inévitable Griezmann mais qui sera annulé par l’arbitrage vidéo  pour un hors jeu de Kurzawa sur l’ouverture de Jallet pour le madrilène. Une minute après son entrée en jeu, Gerard Deulofeu a profité d’une erreur de Bakayoko pour provoquer une faute de Laurent Koscielny et obtenir un penalty transformé par David Silva. L’attaquant milanais, a ensuite doublé la mise à la conclusion d’une remarquable action collective, sur un centre de Jordi Alba. Un but d’abord refusé pour hors jeu mais ensuite accordé par l’assistant vidéo.

Malgré quelques fulgurances, les Tricolores ont globalement subi le jeu espagnol. Et le coaching inspiré de Julen Lopetegui a fait la différence. Les Bleus devront retravailler leur copie car le talent ne fait pas tout

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here