Guingamp 0-2 Paris

Le PSG se déplaçait à Guingamp sans ses cadres, en vue de les préserver pour le déplacement à Manchester. Et c’est avec une équipe totalement remaniée, avec notamment beaucoup de très jeunes joueurs issus du centre de formation (Kimpembe, Nkunku, Ongenda, Rimane, Meite…) que le club de la capitale s’est tranquillement imposé grâce à un doublé de Lucas en seconde période. De bonne augure pour mardi.

Angers 0-0 Gazélec Ajaccio

Si l’on devait résumer le match en un mot, ça serait « une purge » ! Un classique de Ligue 1 si j’ose dire. Le Gazélec ramène un points précieux d’Angers pour le maintien, bien qu’encore premier relégable. Les angevins ont peut-être perdu ici l’occasion de rester en embuscade pour l’Europe.

Caen 1-2 Lorient

Match sans véritable enjeu entre deux équipes dont le maintien est déjà acquis et trop loin pour tenter accrocher une place européenne. Et c’est les lorientais qui ont finalement remporté le match, grâce à Jeannot dans le premier acte (17è), avant que Waris ne fasse le break (47è). Appiah réduira tout de même le score peu de temps après (64è), pas assez pour permettre aux siens de revenir dans le match.

Reims 2-1 Nantes 

Nantes déjà en vacances ? En tout cas, les canaries enchaînent une troisième défaite consécutive, pour satisfaire le besoin de points de Reims, qui s’éloigne un peu de la zone de relégation (seulement deux points d’avance sur le Gazélec). Le premier buteur du match est Oniangué (11è), avant qu’Audel n’égalise en deuxième mi temps (68è). Mais c’est finalement De Preville, en sauveur, qui offrira cette si précieuse victoire aux siens (80è).

Saint Etienne 1-0 Troyes

Les verts n’ont pas brillé face à la lanterne rouge ! Au terme d’un match très moyen, il aura fallu un but de Maupay (75è), tout juste entré en jeu, pour donner la victoire aux verts, L’ASSE reste dans la course à l’Europe.

Toulouse 4-0 Bastia

Le TFC n’a pas abdiqué, et sonne la charge au Stadium ! De quoi redonner de l’espoir ! Au terme d’un match à sens unique, ce n’est qu’en deuxième mi temps que les toulousains ont débloqué la situation grâce à Ben Yedder (57è). L’attaquant ne s’arrêtera pas là. Deux buts et deux passes au total ! Une pour son coéquipier Braithwaite (62è) puis Trejo (70è). Enfin il enfoncera le clou à la fin (80è). Un signal fort envoyé par les homme de Dupraz. A 4 points du premier non relégable, Toulouse n’est pas (encore) mort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here