La Fédération Internationale de Volley-Ball a publié vendredi le calendrier de la prochaine Ligue Mondiale. Tenante du titre après une Ligue Mondiale plus que maîtrisée, la France se retrouve dans le groupe 1 et débutera la compétition en Australie et plus précisément à Sydney le 17 juin prochain.

Les Bleus débuteront à Syndney la Ligue Mondiale 2016. Crédit Photo: FIVB
Les Bleus débuteront à Syndney la Ligue Mondiale 2016. Crédit Photo: FIVB

 

C’est vendredi que le calendrier est tombé. La France engagée dans la prochaine Ligue Mondiale mais cette fois-ci dans le groupe 1 dès le départ, débutera sa compétition en Australie en juin prochain. Groupe 1? Et oui après leur fabuleuse Ligue Mondiale 2015, après avoir remportés le FinalSix alors que la France venait de deuxième division, les coéquipiers de Benjamin Toniutti se placent désormais dans l’élite du volley-ball français.

Les protégés de Laurent Tillie débuteront donc la compétition le 17 juin pour trois jours à Sydney où ils disputeront trois matches contre l’Italie, l’Australie et la Belgique. Timing serré, une semaine plus tard, la #TeamYavbou se rendra en Pologne où elle disputera trois nouvelles rencontres contre la Russie, l’Argentine et la Pologne, du 24 au 26 juin. Cette première phase de Ligue Mondiale s’achèvera les 1er, 2 et 3 juillet avec un troisième tournoi regroupant quatre équipes, la Belgique, la Pologne et le Brésil. Et pour bien clore cette première session de Ligue Mondiale, les coéquipiers d’Earvin Ngapeth disputeront ce tournoi en France, à Nancy; nul doute que le public sera nombreux. Les phases finales auront lieu du 13 au 17 juillet mais le pays organisateur n’est pour l’heure pas connu.
Cette Ligue Mondiale 2016, sera pour les Bleus le dernier test en vue des JO de Rio qui se dérouleront moins d’un mois après le terme de la Ligue mondiale du 05 au 21 août 2016.

Notre #TeamYavbou tentera donc de défendre son titre, acquit de la plus belle des manières l’an dernier.

Crédit Photo: FIVB
La France tentera de conserver son titre. Crédit Photo: FIVB

 


Pour suivre l’actu du volley français, rendez vous ici -> 100% volley-ball français

 


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here