Douzième victoire consécutive pour les Golden State Warriors qui sont venus à bout de Toronto dans la douleur (115-110).

Après avoir souffert face aux Raptors de Toronto, les coéquipiers de Stephen Curry ont remporté une douzième victoire en autant de rencontres depuis le début de saison en NBA, le record absolu n’est plus très loin pour cette belle équipe des Golden State Warriors.

Stephen Curry et les siens ne sont plus très loin du record
Stephen Curry et les siens ne sont plus très loin du record

 

Golden State, toujours invaincu cette saison réalise un très beau départ dans cette saison NBA 2015/2016 mais les locaux ne sont pas passés loin de leur première défaite face aux coéquipiers de Kyle Lowry qui n’ont rien lâché dans cette partie malgré un money-time mal maîtrisé. Stephen Curry termine meilleur marqueur du match (37 points, 13/23 avec un 5/10 à 3pts, 9 pds) mais ce dernier a tout de même perdu 7 ballons dans la rencontre. L’adversaire du soir, les Raptors ont pu compter sur un très bon Kyle Lowry ainsi qu’un DeMar DeRozan des grands soirs qui ont tous deux inscrits 28 points. Mais cela n’aura pas suffit et Golden State malgré des moments hauts et des moments bas, remporte sa douzième victoire de rang. En effet, en tête à la pause avec un écart relativement considérable (63-47), grâce à un 24-10 infligé dans les 6 dernières minutes de la première mi-temps. Au retour des vestiaires, Klay Thompson (19 pts) et ses coéquipiers se sont relâchés en encaissant 36 points. Toujours avec un retard de 7 points au début du dernier quart, les hommes de Dwane Casey ont su être patients pour revenir dans la partie et faire douter les Warriors. En manque de lucidité dans les 24 dernières secondes de la partie, Toronto et Kyle Lowry, qui commettent une faute offensive alors qu’ils avaient repris les commandes du match (108-109), laissent filer le match. Incompréhension de la part de Toronto qui aura joué yeux dans les yeux tout le match avec les Warriors mais qui n’aura pas su maîtriser sa fin de match.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here