L’ambiance était présente dans la Vodafone Arena pour cette seconde confrontation entre l’Olympique Lyonnais et le Besiktas pour une place en demi-finale d’Europa League. Vainqueur à l’aller (2-1), l’OL a finalement arraché la victoire aux tirs au but après un match et une séance de tirs au but complètement dantesque.


Après les tensions du match aller qui ont valu aux deux clubs 100 000€ d’amende et une suspension (avec sursis) de 2 ans d’interdiction de compétition européenne, les deux équipes se sont préparés à tout dans cette enceinte survoltée d’Istanbul. Des deux côtés les équipes ont enchaîné les occasions et de nombreux ballons ont fui le cadre pour quelques centimètres ou ont échoué sur les montants. Un match fou dans le scénario puisque Besiktas a ouvert le score avant la première demi-heure de jeu par l’intermédiaire d’Anderson Talisca (27e, 1-0) avant que l’inévitable Alexandre Lacazette ne redonne l’espoir aux Lyonnais grâce à un somptueux lob après un intelligent service de son capitaine Maxime Gonalons (34e, 1-1). Malheureusement pour les Lyonnais, Anderson Talisca s’est offert un doublé en seconde période poussant ainsi le match à 30 minutes de jeu supplémentaires. Ces 30 minutes de prolongations vont se dérouler de la même manière que les 90 autres mais elles vont être fatal pour le physique des joueurs qui chacun leur tour montre de nombreux signes de fatigue poussant même Şenol Güneş a faire sortir Quaresma pour Tolgay Arslan (117e) et Bruno Génésio a faire rentrer Maciej Rybus à la place de Jérémy Morel (120e). L’OL et Besiktas nous ont offert un confrontation exceptionnelle avec pas moins 50 tirs (23 pour Besiktas et 27 pour l’OL, 9 cadrés partout). Les deux portiers Anthony Lopes et Fabricio ont également été hors normes avec respectivement 8 et 7 parades capitales. Mais il fallait forcément un perdant dans cette confrontation et tout a pris fin dans la séance de tirs au but remporté par l’OL (7 à 6) avec comme fait marquant l’arrêt d’Anthony Lopes face à l’ancien Sochalien Duško Tošić juste avant le loupé de Christophe Jallet qui envoie la balle en tribune puis le nouvel arrêt du portier Lyonnais face à Aleksandar Mitrović permettant ainsi au capitaine Maxime Gonalons de donner la victoire aux siens comme un symbole.

L’OL devient donc le premier club français à atteindre le stade des demi-finale en Europa League en compagnie du Celta Vigo (Espagne), de Manchester United (Angleterre) et de l’Ajax Amsterdam (Pays-Bas). Tirage au sort ce vendredi 21 avril à partir de 13h juste après celui de la Champions League qui donnera le nom de l’adversaire de l’AS Monaco encore en course dans cette compétition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here