Après avoir remporté l’or sur l’épreuve de la longueur, Marie-Amélie Le Fur apporte à la sélection française une troisième médaille d’or dans les championnats du monde d’athlétisme handisport à Doha ce mercredi. C’est sa troisième médaille dans ces championnats du monde; après l’or sur le saut en longueur, et l’argent sur le 200m, Marie-Amélie remporte le 400m. Il lui reste à courir le 100m jeudi.

Amputée sous le genou gauche, la française a survolé sa finale du 400m (catégorie T44). Marie-Amélie Le Fur a terminé son tour de piste en 59 »30 reléguant l’allemande Irmgard Bensusan sa principale adversaire à la seconde place (1’03″27). Mais ce n’est pas tout, en bouclant son tour en dessous des 1 minutes, la française a marqué un peu plus cette finale et s’offre le record du monde auparavant détenu par Bensusan (1’01 »00).
Avec cette nouvelle médaille et ce record du monde, la jeune française montre un peu plus sa bonne forme dans ce championnat du monde puisqu’elle aurait pu réaliser un autre record du monde lors de l’épreuve du saut en longueur où elle a réalisé un saut à 5m84, trop venté (+2.2m/s). Même sans ce deuxième record du monde, avec celui obtenu ce jour, Marie-Amélie Le Fur rentre dans l’histoire de l’athlétisme handisport.
Espérons que la jeune française brillera ce jeudi sur le 100m pour apporter une médaille de plus à la France lors de ces championnats du monde d’athlétisme handisport.


REVIVEZ LA VICTOIRE DE MARIE-AMÉLIE LE FUR:

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here