Après avoir remporté un match de folie contre le Real Madrid, Strasbourg a montré a domicile qu’elle pouvait se confronter au plus grand. L’Etoile Rouge de Belgrade a compris la leçon ce soir puisque Strasbourg a remporté devant son public la partie (78-75).

Inarrêtable Strasbourg? Et oui, Strasbourg après avoir remporté son match face au Real Madrid, a remporté ce soir devant son public son match face à Belgrade, grosse écurie du basket européen.
Malgré un contexte particulier avec une sécurité renforcée du fait des attentats qui se sont produits dans la capitale parisienne il y a maintenant une semaine, le public du Rhénus de Strasbourg a répondu présent ce soir pour le match de son équipe en Euroligue et a bien fait de ne pas partir à la mi-temps. En effet, Belgrade impose son rythme de jeu en première mi-temps avec un incroyable 60% de réussite à trois points dans la première mi-temps, l’Etoile Rouge impose une grosse pression offensive aux locaux. « En première mi-temps, ce n’était pas nous. À la pause, on n’avait plus rien à perdre, il fallait qu’on donne tout. » analysait Leloup en conférence de presse.

La SIG est menée de 21 points en fin dans le début de troisième quart et l’on pensait presque que le match était joué. Mais rien ne s’est passé comme prévu en deuxième mi-temps pour les joueurs de Belgrade. Alors qu’ils s’étaient offert une avance confortable dans ce match, les coéquipiers de Quincy Miller ont vu un tout autre visage des protégés du Rhénus. Avec une pression défensive extérieure plus intense, les hommes de Vincent Collet revenaient petit à petit dans le match grâce à un Jérémy Leloup déterminant (24 points). Déterminant, il ramène son équipe dans la partie tandis que les serbes s’éteignent et n’arrivent pas à contrer la révolte alsacienne. C’est Rodrigue Beaubois (17 points) qui imposait son jeu dans le dernier quart-temps et Strasbourg recolle au score en infligeant un 7-0 (63-64). Au coude à coude, tout s’est joué dans le money-time où les alsaciens ont réussi grâce à une très grosse pression défensive à dominer les serbes.

Jérémy Leloup, déterminant dans ce match
Jérémy Leloup, déterminant dans ce match

 


RÉACTIONS:

Vincent Collet (Strasbourg): « Rien n’est fait, mais on est en vie. Il faut apprendre de tous  ces matches car il y a encore beaucoup à faire. L’Etoile Rouge était sur un  nuage en première mi-temps, portée par une adresse incroyable. Mais nous, on  n’était pas assez agressif et notre jeu offensif s’est liquéfié. Fort  heureusement, on s’est vite repris. Le caractère affiché en deuxième mi-temps  m’a fait très plaisir. Il a fallu être patient. Rodrigue (Beaubois) a fait des  actions de classe en fin de match et on a pu gagner en leur mettant une grosse  pression. »

Dejan Radonjic (Belgrade): « Bravo à  Strasbourg pour la victoire. On a très bien commencé le match, défensivement et  offensivement où on était en réussite à trois points. La différence était  grande entre les deux équipes en première mi-temps. On savait que ça serait  différent en deuxième mi-temps, notamment avec nos problèmes de blessures. On a  eu des problèmes d’organisation en attaque et Strasbourg a très bien défendu.  On avait encore sept points d’avance mais notre meneur est sorti pour cinq  fautes et on a perdu plusieurs ballons. Et finalement, on a perdu.« 


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here