Le XV de France a reçu une véritable  leçon de rugby de la part de la Nouvelle-Zélande en quart de finale de la Coupe du monde (62-13). Les All Blacks ont passé neuf essais aux Français, dont un triplé de  l’intenable Julian Savea. Humiliés, les Bleus quittent le Mondial. Les Néo-Zélandais rejoignent eux l’Afrique du Sud en demi-finale.

Le premier coup dur pour les Bleus a lieu dès la 10e minute. Retallick, contre Michalak et applatit le premier essai du match . Michalak quitte les siens sur blessure. Après un renversement, Milner-Skudder s’échappe et aplatit seul son cinquième essai dans ce Mondial. Puis, une chistera de Carter permet à Savea de filer dans l’en-but. Piqués dans leurs orgueils les hommes de PSA inscrivent un essai en force par Picamoles. Mais, Savea rappelle juste avant la pause la supériorité des All-Blacks dans tous les domaines de jeu.

Au retour des citrons, malgré de bonnes intentions, les Bleus souffre toujours autant sur les phases de conquête et notamment la touche. Picamoles écope d’un carton jaune pour un coup de poing sur McCaw. A quinze contre quatorze, les All-Blacks s’amusent : après un rapide renversement de jeu, Barrett envoie Kaino en terre promise pour le cinquième essai du match . Ensuite, les Bleus sombrent dans l’océan de leur médiocrité  et encaissent trois essai  A deux minutes du terme de la rencontre, Nonu s’offre un dernier rush  mais ne parvient pas à aplatir. L’arbitre siffle la fin du match et met un terme au calvaire tricolore.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here