Brive-Stade Français

Les Brivistes ont assuré leur maintien en battant avec le bonus offensif  les parisiens du Stade Français 27-O. Les Corréziens se sont appuyés sur une mêlée conquérante et une touche impériale pour disposer des parisiens. Malgré leur lourde défaite les parisiens accueilleront ce vendredi en barrage à domicile le Racing.

Toulouse-UBB

Dans cette rencontre, les bordelais avait l’occasion de se qualifier pour les barrages en s’imposant à Toulouse mais le sort en a décider autrement. Lionel Beauxis avait la pénalité de la gagne au bout du pied, malheuresement pour les girondins la pénalité passe a coté et permet aux toulousains de s’imposer 23-22. Toulouse assure sa place de barragiste et recevra Oyonnax, de son coté l’UBB se déplacera à Gloucester pour disputer son barrage européen en vu d’une qualification en Champions Cup.

Toulon-Oyonnax

Le RCT n’a pas fait de détails face  à l’USO (46-17). Les toulonnais ont assuré la première place avec cette large victoire.

Les Oyomens de Christophe Urios pourront remercier Lionel Beauxis car sans sa défaillance au pied à Toulouse, ils ne seraient pas qualifiés pour les barrages.

Oyonnax disputera sa première phase finale en Top 14.

Montpellier-Clermont

Pas de place en barrage européen pour Montpellier qui finit sa saison sur défaite net contre l’ASM 17-29.  Les Auvergnats une situation mal engagé où ils avaient encaissé deux essais en début de match. L’ASM s’évite donc un barrage et peut préparer sereinement sa demi final.

Lyon-Grenoble

Pour son dernier match en Top 14 Lyon s’impose 29-24 face à Grenoble.

Ce match a été l’occasion de voir Lionel Nallet foulé pour une dernière fois les pelouses de Rugby.

Grace au point de bonus défensif les Isérois ont assuré leur place en Top14 pour la saison prochaine. Ce bonus n’a pas été sans conséquence dans la lutte au maintien.

Bayonne-La Rochelle

Bayonne pensait avoir fait le plus dur en s ‘imposant avec le bonus offensif face à La Rochelle (45-12).  Malheureusement pour les basques le point de bonus isérois en terre lyonnaise les condamne à la Pro D2 pour la saison 2015-2016.  Les bayonnais retrouveront leur voisin de Biarritz en deuxième division.

Max Le Mellec

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here