garbine muguruza

 

La reine William n’a rien pu faire face à la déferlante espagnole. Peut-être rongé par la pression du 22ème, synonyme de record, elle n’a jamais été en mesure de gagner ce titre. N’en reste pas moins que la joueuse espagnole, future grande, plus mature que lors de la finale de Wimbledon 2015 perdue face à cette même Serena, n’a, cette fois, pas été submergé par l’émotion et n’a pas volé cette magnifique victoire.

Alors oui l’américaine ne jouait pas à son meilleur niveau, immobile, déconcentrée, elle n’a pas su serrer le jeu dans les moments importants. Mais quel match ! Quel match de la part de la relève du tennis féminin. Incroyable de maîtrise, Muguruza a, simplement, été extraordinaire !!  L’ibérique a surpassé la grande Serena pour s’imposer au terme d’un match intense et de 5 balles de match âprement disputées. Score final (7-5,6-4).

Une question subsiste. Est-ce que ces moments de flottements que l’on retrouve chez la championne américaine annonce son déclin ? Seul l’avenir nous le dira. Toujours est-il que Muguruza se place comme la patronne du le circuit WTA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here