(source : OregonLive.com)

11 matchs étaient programmés cette nuit en NBA dont un succulent Boston – Golden-State. Retour sur ces différentes confrontations qui nous ont réservé quelques surprises


Commençons d’abord par le match opposant Chicago à Orlando. Les Bulls, 8ème et favori de ce match, se sont inclinés à Orlando (91-98) à cause d’un excellent Elfrid Payton en triple-double (22pts, 14rbds, 14pds). A noter pour les joueurs de l’Illinois, le match de Jimmy Butler qui est presque en double-double (21pts, 9pds)

Le match suivant opposait les Nets aux Hawks. Atlanta, favori de ce match, ont respecté la logique en s’imposant à domicile (110-105) face au dernier de la conférence Est grâce à son meneur allemand Dennis Schröder (31pts, 5pds). Les Nets sont bien partis pour avoir, une nouvelle fois, le plus mauvais bilan de la ligue…

Le Heat, en grande forme ces dernières semaines, recevaient les Hornets dans l’optique de revenir sur Chicago qui est seulement à une victoire de Miami. Les joueurs d’Erik Spoelstra ont bien profité de la défaite des joueurs de l’Illinois puisqu’ils se sont imposés face aux partenaires de Nicolas Batum (108-101) grâce au duo Dragic-Waiters (46pts à deux) et cela malgré les 33pts du seul Kemba Walker. Le Heat est donc à 31 victoires comme Detroit et Chicago, respectivement 7ème et 8ème !

Fort de ces trois dernières victoires, Milwaukee recevaient les Knicks avec l’objectif de poursuivre leur série. C’est chose faite puisque les Bucks l’emportent (104-93) grâce à la performance de Giannis Antetoukounmpo (33pts, 13rbds, 7pds). A noter coté new-yorkais, la bonne prestation de Derrick Rose (26pts, 6pds à 81%).

Après la défaite face aux Bucks dimanche, les Raptors devaient se ressaisir face aux Pelicans. Ces derniers ont malheureusement perdu Anthony Davis en cours de match après une blessure au poignet gauche. Avec un bon Valanciunas (25pts, 13rbds), les Raptors s’imposent à domicile (94-87) malgré un bon match de DeMarcus Cousins (25pts, 10rbds).

Ensuite, le Jazz, 4ème, en pleine confiance après ses 3 victoires d’affilée, s’en allait défier les Rockets, 3ème. A seulement 4 victoires des Rockets, les coéquipiers de Rudy Gobert ont donc Houston dans leur ligne de mire. Les joueurs de Quin Snyder s’imposent à l’extérieur (115-108) grâce au français en double-double (23pts, 10rbds) et ce, malgré la bonne prestation de Harden (35pts).

Le match suivant opposait les Clippers aux Timberwolves. Les Clippers ont déçu notamment Chris Paul et Blake Griffin (23pts cumulés). De ce fait, Minnesota s’est imposé 107-91 grâce notamment à l’énorme performance de Karl Anthony Towns (29pts, 14rbds). Minnesota est encore présent pour la course pour la 8ème place !

Après leur défaite face à Charlotte, les Pacers, 6ème, se devaient de réagir pendant ce match contre Detroit, 7ème. C’est chose puisque les Pacers s’imposent à domicile (115-98) grâce à un collectif plutôt bien huilé (6 joueurs a plus de 10pts). Côté Pistons, seul Tobias Harris est sorti du lot offensivement (22pts).

Fort de leur victoire face à Houston, les Spurs recevaient les Kings, toujours en quête d’une seconde victoire dans l’ère post-Cousins. Malheureusement, la descente aux enfers continue pour Sacramento puisqu’ils ont enchaîné hier une 7ème défaite de rang. Score final, 114 à 104 pour les texans qui s’imposent sans leur maître à jouer Kawhi Leonard mais avec Patty Mills qui est en double-double (17pts, 10pds).

Après leur victoire sur le fil face à Phoenix, les Wizards se devait de gagner face aux Nuggets car les Raptors, 4ème, les talonnent. Mission accomplie pour les joueurs de la capitale puisqu’ils sont allés s’imposer à l’extérieur (123-113) grâce à un excellent John Wall en double-double (30pts, 10pds). A noter pour les Nuggets, le double-double du pivot Mason Plumlee (17pts, 10rbds).

Le dernier match était tout simplement le choc de la nuit. Il opposait les Warriors, 1er à l’Ouest, aux Celtics, 2ème à l’Est. Le match fut serré pendant les trois premiers quart-temps et c’est au 4ème quart que les Celtics furent la différence notamment à l’image d’Isaiah Thomas (25pts, 3pds) qui a planté un 3 points sur la tête d’Iguodala pour donner un avantage de 6pts à Boston. La réussite a fui Stephen Curry et ses coéquipiers durant ce même quart-temps : seulement 12 points pour les Warriors contre 27 pour les Celtics. A noter pour les Celtics, l’apport en sortie de banc de Kelly Olynyk (17pts à 78%). Score final, 99-86 pour Boston qui revient à 1 victoire de Cleveland mais avec 3 matchs en plus.

Le MVP de la rédaction 

Plusieurs candidats au titre de MVP aujourd’hui comme Elfrid Payton, John Wall ou Giannis Antetoukounmpo. Aujourd’hui, nous avons choisi de récompenser l’ailier grec auteur d’une performance monumentale (33pts, 13rbds, 7pds, 4ints, 2cts). Il a tout simplement porté son équipe sur ses épaules. Il a compilé des dunks, des passes dans le dos, des cost-to-cost et a mené la rebellion des Bucks pendant le 3ème quart-temps. Tout simplement ENORME !

(source : basket221)
PARTAGER
Article précédentUne soirée à demi teinte pour les fans de la région !
Article suivantEncore du changement au Lyon Basket Féminin ?
Agé de 18ans et passionné par le sport en général, je suis un grand fan du basket américain. De ce fait, je suis l'un des deux rédacteurs NBA de Parlons Sport! Fan inconditionnel de Derrick Rose, même quand il est blessé...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here