Le seul match au programme de cette nuit en NBA était en réalité plus proche de l’humiliation que du match de basketball.

LaMarcus Aldridge
LaMarcus Aldridge

Premier match de la demi-finale de conférence Ouest entre OKC et San Antonio. Un duel équilibré, et qui s’annonce très intéressant et relevé. Sauf que ce premier match a certainement mis des doutes dans la tête des joueurs du Thunder. Victoire 124-92 des texans, +32 ! Vous ne rêvez pas, les Spurs ont dominé outrageusement la partie, comptant jusqu’à 43 points d’avances (record sous l’ère Popovich), et pointant à +33 à la pause (6e plus gros écart de l’histoire des Playoffs). LaMarcus Aldridge a été monstrueux (38 pts à 18/23) et Kawhi Leonard l’a bien secondé (25 pts à 10/13, 5 rbds 5 pds). Les Spurs terminent le match avec 51 paniers marqués (record de franchise) sur 39 passes décisives (record sous l’ère Popovich). N’ayons pas peur des mots, les Spurs ont cette nuit réalisé l’un des meilleurs match de leur histoire, tout simplement. N’oublions pas dans cette pléiade de record les performances de nos frenchies : Tony Parker lâche 12 passes décisives, tandis que Boris Diaw nous fait du Boris Diaw (6 pts 4 rbds 4 pds). En face, OKC a joué son pire basket, et les Spurs devront se méfier de la réaction d’OKC au match 2, Kévin Durant et Russell Westbrook en tête. Ca promet !

Le résumé vidéo de l’humiliation de la partie :

Le Top 5 de la nuit :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here