Nico Rosberg s’est emparé de a pole position à Sotchi. Il profite des difficultés techniques rencontrées par Lewis Hamilton. Nico Rosberg marche sur l’eau en ce moment. 

L’événement de cette séance de qualification, c’est Hamilton contraint une nouvelle fois de mettre pied à terre en qualifications. Tout comme à Shanghai il y a quinze jours, un problème sur son moteur l’a privé d’une lutte avec son coéquipier pour la pole position. Les temps sont durs pour le britannique qui ne partira que 10ème. Rosberg n’a pas eu a trop s’employer pour signer la pole position en 1:35:417. Mais nuls doutes que Hamilton tentera le tout pour le tout pour venir rapidement dans les rétroviseurs de son coéquipier.

Il faut dire que malgré toute la bonne volonté de Ferrari, Vettel ne peut pas lutter lui non plus. Son meilleur tour en Q3 ne le place qu’à +0,7s. De plus, après un changement de boîte de vitesse, l’allemand a reçu une pénalité de cinq places sur la grille qui le verra partir 7ème. Raikkonen n’a pas pu faire mieux que 4ème. Il a été trop gourmand dans son dernier tour, du survirage et l’arrière qui glisse lui coûte une place sur la première ligne.

Le vainqueur de toutes ces péripéties c’est Valtteri Bottas. Le pilote Williams s’est classé 3ème, mais avec le recul de cinq places de Vettel, il aura le champ libre pour attaquer Rosberg. Les Williams s’élancent souvent très bien, le départ sera intéressant à suivre.

Derrière, la hiérarchie commence à s’établir entre Massa 5ème, les Red Bull 6ème et 8èmes, en difficulté avec leur moteur Renault rebadgé Tag Hueur sur ce circuit assez exigeant. Suivent Perez 7ème, les Toro Rosso à leurs place en fin du top 10.

Pour les McLaren, la déception domine. Les progrès sont là, le châssis MP4-31 tient la corde mais ce petit déficit de puissance du moteur Honda se fait toujours ressentir. Button échoue aux porte de la Q3 pour moins de 0,1s. Après son début de saison fracassant, Romain Grosjean retrouve la normale avec une voiture qui ne peut faire mieux que 15ème.

En revanche pour les Renault, le travail s’annonce ardu. Elles ne peuvent pas encore prétendre a une place en Q2. Magnussen et Palmer se retrouvent encore une fois les premiers éliminés en Q1. On peut s’interroger sur la stratégie marketing qui vise a faire rouler des pilotes russes en Russie où recruter des jeunes chinois en Chine. Le travail de développement ne pourra pas se faire avec des novices.

Voici le classement final de la séance :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here