Son nom ne vous dit rien, pourtant c’est une grande dame qui nous a quitté ce matin. Maria Teresa de Filippis était la première et l’une des rares femme a avoir piloté une F1 en Grand Prix. Née en 1926 à Naples, Maria Teresa s’est éteinte à l’âge de 89 ans.

Elle a pris part a cinq Grand Prix entre 1958 et 1959. Son meilleur résultat est une dixième place en Belgique. Ce n’est pas suffisant avec le barème de l’époque ou les six premiers marquaient des points. Des points, toutefois elle en a tout de même marqué, c’était avec une cinquième place au Grand Prix de Syracuse en 1959. Malheureusement, cette manche ne comptait pas au championnat. Cela ne l’a pas découragé car a Monza, pour son Grand Prix national, Maria Teresa de Filippis occupait la cinquième place jusqu’à ce que sa monoplace ne la contraint à l’abandon.

En parallèle de la formule 1, Maria Teresa de Filippis a connu une carrière riche en course automobile. Elle a terminé vice championne du championnat d’Italie en 1954. Elle met un terme a sa carrière en Formule 1 en 1959 après avoir appris la mort de Jean Behra, un ami proche lors d’une course à Berlin.

Il fallait du courage et du caractère pour courir en sport automobile en tant que femme. Maria Teresa n’en manquait pas. Il faut savoir que la dernière femme a avoir pris part a un Grand Prix de Formule 1, c’était Susie Wolff lors des essais libres 1 des Grand Prix de Grande Bretagne et d’Allemagne en 2014 pour l’écurie Williams.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here