C’est une histoire qui semble ne pas avoir de fins. Après avoir annoncé que le système par élimination qui a fait un flop serait abandonné dès Bahrein, un nouveau renversement de situation a eu lieu.

Pour que ce système soit abandonné, il faut que l’unanimité soit trouvée au groupe stratégique et dans la gouvernance de la discipline. Hors, et Force India et Pirelli ne sont pas enclin a revenir en arrière. Rob Fernley et Paul Humbery ont fait entendre leur voix.

L’idée serait de garder ce système tant controversé. Pourtant, une proposition a été faite pour garder la Q1 et Q2 de 2016 et la Q3 de 2015 ou les dix meilleurs pilotes avaient 12 minutes pour réaliser leur meilleur tour.

Un vote a eu lieu, mais l’unanimité n’a pas été trouvée. De fait, le système inauguré à Melbourne sera selon toutes vraisemblances conservé.

Nous évoquions dans un article plutôt aujourd’hui,  les lourdeurs du système de prise de décision qui causent des inerties dans le sport automobile et la Formule 1, et bien en voici un parfait exemple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here