Finaliste malheureux la saison dernière et vainqueur du match des champions il y a quelques jours, Strasbourg avait à coeur de bien rentrer dans la compétition. En face, l’ASVEL nouvelle génération voulait faire tomber les Strasbourgeois chez eux.

Villeurbanne rentre parfaitement dans son match et prend l’avantage des la fin du premier quart temps. La suite, c’est un festival offensif de la part de l’ASVEL qui rentre à la pause avec 14 points d’avance. Cet écart est conséquent et les Alsaciens ne parviennent jamais à revenir dans la partie. Au final, la Green Team s’impose (87-77) et débute de la meilleure des manières son championnat. Strasbourg de son côté devra se refaire des la prochaine journée.

Les réactions :

J’étais méfiant avant le match car depuis mon retour, j’en ai vu trois pas trop bons et un meilleur. Je savais qu’il ne fallait pas trop s’appuyer sur le match de lundi contre Limoges pour se faire une idée. La première valeur, dans un premier match, c’est l’agressivité et on a été surclassés dans ce domaine, en première mi-temps des deux côtés du terrain. Le premier quart temps était trompeur mais très inquiétant pour nous car on ne faisait pas de stops. On a ouvert les vannes défensives et on s’est mis en danger. Quand ils sont montés en pression défensive dans le deuxième quart, on n’avait pas de solution et quand on en trouvait, on a eu la mauvaise idée de rater des choses faciles près du cercle. Vincent Collet, entraîneur de Strasbourg

On a perdu peu de balles et fait 18 passes décisives : la preuve qu’on a voulu mettre le collectif en avant. Seul le relâchement de la fin de match ne m’a pas trop plu. 28 points dans le premier quart, face à cette défense, c’est la preuve d’une belle qualité d’attaque. La SIG reste le favori du championnat. C’est une équipe d’Euroleague qui a écrasé le championnat l’an dernier en saison régulière. Ils ont gardé leur fonds défensif et ajouté Beaubois et Weems, donc ils ne peuvent pas être moins bons. Il faudra qu’il soit prêts pour l’Euroleague car en championnat, ils ont le temps de rattraper son faux-pas. John-David Jackson, entraîneur de l’ASVEL

Les autres résultats :

Nanterre – Nancy : 91-85

Le Havre – Limoges : 73-78

Gravelines-Dunkerque – Rouen : 89-67

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here