Après deux soirées de Ligue des Champions, la Coupe aux Grandes Oreilles a laissé place à sa petite sœur, l’Europa League. Récapitulatif des huit rencontres de ces huitièmes de finale aller.

 

marco-reus
Image REUTERS

 

Les matchs de 19 heures :

Quatre rencontres avaient lieu en ce début de soirée, avec en guise d’amuse-bouche une affiche alléchante entre le Borussia Dortmund (2ème de Bundesliga ) et Tottenham (2ème de Premier League). Au regard des deux onze de départ, on constate d’emblée que les ambitions ne sont pas les mêmes : Tuchel aligne son équipe type avec en pointe le très convoité Aubameyang, Pochettino lui, laisse Kane sur le banc. D’entrée les allemands se montrent les plus entreprenants. Aubameyang marque une première fois mais son but est refusé pour hors jeu. Ce n’est que partie remise puisque l’international gabonais va concrétiser une domination évidente des jaunards à la 30ème, 1 à 0. La deuxième mi-temps fut une simple formalité, par deux fois Reus propulse le ballon au fond des filets d’un Lloris impuissant, 3 à 0. L’entrée de Kane à la 76ème fut bien trop tardive pour des Spurs dépassés. Dortmund prend donc une belle option pour les quarts avant le retour à Londres.

Dans les autres rencontres, Séville n’a pu faire mieux qu’un nul 0-0 sur la pelouse du FC Bale. Les tenants du titre partent cependant avec un léger avantage avant le match retour à la maison. Le Sporting Braga, seul représentant portugais encore engagé dans cette compétition, a longtemps résisté avant de plier face à des turcs entreprenant. Victoire de Fenerbahce 1 à 0, but de Topal. Enfin le Shaktar Donetsk a fait le job en venant à bout d’Anderlecht, 3 buts à 1.

 

Les matchs de 21 heures :

En prime time on a eu le droit à une affiche entre deux équipes habituées par le passé à jouer les premiers rôles en Ligue des Champions : Liverpool recevait dans son antre d’Andfield Manchester United pour un choc so british. Au terme d’une rencontre au rythme engagé c’est Liverpool qui s’est imposé sans véritablement trembler. Les joueurs de Klopp ont ouvert le score sur un penalty convertit par Sturridge à la 20ème. Se contentant essentiellement de défendre, MU n’a jamais su se montrer dangereux en attaque et a logiquement finit par concéder un deuxième but inscrit par Firmino peu avant le dernier quart d’heure. Une victoire 2 à 0 qui donne un bel avantage aux Reds avant le retour au Théâtre de Rêves.

Dans les autres rencontres, Villarreal s’est également imposé par le score de 2 buts à 0 face aux allemands du Bayer Leverkusen. Le Sous-marin Jaune peut remercier une ancienne figure bien connu de notre Ligue 1, Cédric Bakambu qui a été l’auteur d’un doublé et qui permet donc à son équipe d’envisager les quarts de finale de la compétition. Dans un duel 100% espagnol, l’Atletic Bilbao s’est imposé sous une pluie battante face à Valence. Une courte victoire 1 à 0 grâce à une tête décroisée de Raul Garcia. Enfin la dernière rencontre de cette soirée nous offrait une affiche entre la Lazio et le petit poucet de la compétition, le Sparta Prague. Les tchèques ont réalisé une belle prestation mais les romains s’en sortent à l’expérience en obtenant le point du nul, 1-1. Ballottage favorable pour les italiens avant le match retour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here