Vettel a de nouveau conclu la journée en tête. Avec un temps de 1:22:810, il bat le temps de la pôle de l’année dernière, mais il roulait avec le tout nouveau pneu ultra tendre de Pirelli. Il avait un avantage. Ce pneu ne sera pas utilisé sur ce circuit en compétition.

Ricciardo se classe deuxième en 1:23:525. Lui en aussi en ultra tendres. Avec 112 tours couverts, Red Bull en a-t-elle terminé avec ses problèmes de fiabilité?

La bonne perf du jour est à mettre au crédit de Sergio Perez. Il pointe au troisième rang avec sa Force India. Il signe un excellent 1:23:650, en pneus tendre s’il vous plait. Ce n’est pas très loin de la Red Bull. Force India doit capitaliser dès le début de saison pour prendre de gros points. Après, les grosses écuries devraient se remettre en ordre de marche, et là, ça sera peut être plus compliqué.

Et Mercedes me direz-vous? Ils sont là, en vrai stakhanovistes, Rosberg a bouclé pas moins de 172 tours, un record en une journée. Journée passée sur les médiums à effectuer des longs relais. L’horlogerie est bien réglée, aucun soucis à se faire pour eux.

Sauber cinquième. Bon ben récolter des données sur une voiture qui ne sera plus utilisée. Ca fait plaisir, cinquième après tout.

Après un démarrage timide dans la matinée, la Haas s’est réveillée. Près de 80 tours bouclés par Gutierrez, ça permet de récolter de bonnes données qui seront vraiment utiles. Grosjean avait été freiné par une casse d’aileron lundi, apparement provoquée par un défaut à la cuisson du carbone. Ce sont des petites erreurs de jeunesse que l’on pardonne. On va commencer à voir ce qu’elle vaut.

Bottas et Williams prennent la septième place. Une bonne journée de roulage, 134 tours effectués. Une journée studieuse sans problèmes donc. Pas de volonté de casser le record du tour.

Pascal Wehrlein réussi une bonne huitième place. Un meilleur tour en 1:25:925. C’est là le propre des essais, chaque écurie élabore son propre programme de travail. Ca explique les performances des trois dernières équipes qui se trouvent derrière, ce qui permet à Manor de bien se classer.

Cas typique avec McLaren. Le travail n’était pas à chasser le chrono, mais à récolter des données aérodynamiques, faire du réglage de set-up, tester le moteur dans ses différentes configurations. Avec 117 tours couverts, on peut dire que c’est un succès de ce point de vue là. La fiabilité est-elle là pour Honda? Si on était méchant on pourrait dire qu’ils ont parcouru autant de tours en deux jours que sur les douze jours de tests l’année dernière.

Pour Renault, Il faut faire face avec des difficultés techniques. Hier, c’est le turbo de Palmer qui a rendu l’âme. Il n’a pu parcourir que 42 tours en plus des 37 de lundi. Ce n’est pas la façon idéale de commencer la saison. Mais Cyril Abiteboul ne se fait aucune illusion, il ne faudra rien attendre de particulier de Renault pour cette première saison.

Verstappen a conclu à la dernière place. La STR 11 est un laboratoire en vue de voir comment réagit le moteur Ferrari. Une STR toute neuve est prévue pour la semaine prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here