On jouait ce weekend la 30eme journée de ligue 1. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le suspens est encore présent à tous les étages. La lutte pour le titre, les places qualificatives en ligue des champions, celles pour l’Europa League, le maintient ; Bref à 8 journées de la fin, rien n’est encore joué (à part peut être pour Lens et Metz), et bien malin celui qui saura pronostiquer le classement final. Le sprint est lancé.

Cette journée de championnat avait commencé Vendredi soir par la rencontre entre le Paris Saint Germain – toujours en course dans les 4 tableaux – et Lorient, englué dans le bas du classement. Une rencontre que les parisiens auront en somme bien géré même si ils se sont fait peur après légalisation de Lorient par l’ancien marseillais Jordan Ayew, à 20 minutes de la fin. Finalement le PSG l’emportera 3-1 grâce à un triplé de Zlatan Ibrahimovic, dont deux buts sur penalty. Le géant suédois a d’ailleurs eu la bonne idée de fêter son 3ème but devant la tribune des journalistes, en leur demandant de se taire. Soit. On attend désormais avec impatience qu’il soit, ne serait ce qu’un peu, décisif en ligue des champions. Ça tombe bien, le PSG affrontera le Barca en quart de ligue des champions, de quoi lui donner des idées… Ou pas.

Grace a cette victoire le PSG prenait la tête de la ligue 1, en attendant le match de Lyon face à Nice, dans ce qui avait tout l’air d’une rencontre piège. En manque d’inspiration offensive dû à l’absence de Lacazette, suspendu, les lyonnais ont concédé l’ouverture du score signé Carlos Edouardo d’une magnifique retournette sur corner. On croyait les lyonnais revenu dans la partie après que Fekir ait obtenu un penalty et fait expulser le niçois Palun. Mais l’égalisation n’a pas suffit au lyonnais à réagir, au contraire même, ils ont fini par se faire surprendre, à 11 contre 10 par des niçois courageux qui ont eux aussi bénéficié d’un penalty. 2-1 score final et les lyonnais laissent échapper leur place de leader aux parisiens.

Les marseillais avaient donc l’occasion de revenir pleinement dans la course au titre en cas de victoire face à Lens au Stade de France. Présenté comme un match de gala la rencontre a vite tournée à la correctionnelle. Au retour des vestiaires, les marseillais ont inscrit 4 buts pour l’emporter sur le score de 4 à 0, donc. L’OM revient ainsi à 2 points du nouveau leader parisien, avant le Classico de la semaine prochaine qui s’annonce explosif.

Dans la lutte pour les places européennes Monaco continue sa remonté fantastique au classement après leur victoire 3-1 à Reims. Ils reviennent ainsi à 4 points de Marseille, 3ème avec toujours un match en retard à jouer. Saint Étienne s’est également rapproché du trio de tête en s’imposant à domicile 2-0 face à Lille. Bordeaux et Montpellier ont eux été défait à l’extérieur face à des équipes qui jouent leur survit dans le championnat, Toulouse et Evian.

Le multiplex ligue 1 du samedi soir a de nouveau été d’une tristesse sans nom avec pas moins de trois score de 0-0 pour les rencontres qui opposaient Caen à Metz, Rennes face à Nantes et Bastia contre Guingamp. Mention spéciale à la rencontre entre corses et breton qui s’est joué à huit clos, au stade de la Fos sur Mer et sous une pluie battante ; au bout de l’ennui.

Place au maintient maintenant. Si l’écart continue de se creuser entre les deux derniers de la classe (Metz et Lens) et le premier non relégable, Toulouse, Ces derniers se sont relancés dans la lutte pour la survie dans l’élite. Après s’être séparé de leur coach Alain Casanova, le TFC a réagit en s’imposant face à Bordeaux dans le derby de la Garonne, 2-1.

Les toulousains ne sont désormais plus qu’à deux points de Lorient, 17eme, et ont donc toutes les chances d’encore se maintenir. Reims, Evian et Caen sont à égalité de points avec 35 unités au compteur.

Ce championnat nous réserve donc encore pleins de surprises à 8 journées de la fin, en haut comme en bas de tableau. Ce qui nous promet un finish haletant, et ce n’est pas pour nous déplaire.

Max Miotto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here