Après une trêve internationale, mais surtout interminable, le championnat reprenait ses droits ce week-end.

A sept journées de la fin, on commence à y voir un peu plus clair au classement.

Lyon et Paris se détachent, Monaco se reproche petit à petit de Marseille, Toulouse senlise.

 

 

Avant le tant attendu « classico », Monaco et Saint-Etienne s’affrontaient vendredi en ouverture de la 31e journée de L1.

Au bout de l’ennui,  les deux meilleurs défense du championnat se sont quittées sur le score de 1 but partout.

Mevlut Erding a ouvert le score à la 61ème d’une tête en pleine lucarne. Et Anthony Martial, entré en jeu deux minutes plus tôt, à inscrit le but du match nul à la 68ème.

Jardim avait donc décidé de ne pas titulariser Martial, pourtant très en forme en ce moment…

Monaco jouera mercredi, contre Montpellier, en match en retard. L’occasion pour les Monégasques de revenir à la troisième place à égalité de point avec l’OM.

Lyon sans briller.

 

Samedi, victoire sans forcément briller de Lyon au Roudourou. 3 buts à 1 contre Guingamp.

Fekir profite d’une grosse erreur de Lossl pour ouvrir le score, Lacazette inscrit un penalty qu’il a lui même obtenu en simulant, et N’jie marque le dernier but.

Les Guingampais, réduis à 10 juste avant la mi-temps, n’ont jamais lâché.

Bizarrement, aucun mot du président Aulas, sur l’arbitrage du match. Sans doute trop occupé par les querelles qui l’opposent au président de l’OM, Vincent Labrune.

Il reste un billet pour la Ligue 2.

Même si ça semble fini pour Lens et Metz, joueurs et dirigeants des deux clubs continuent de nous sortir la phrase type « tant que c’est possible mathématiquement, on y croit » ..

En revanche pour Toulouse et Lorient ça se complique de plus en plus.

Toulouse qui affrontait Metz justement. Et malgré l’ouverture du score de Ben Yedder, les toulousains se sont inclinés 3 buts à 2. Le TFC reste premier relégable à 2 points de Lorient.

Lorient qui s’est fait battre 3-0 à domicile par Rennes. Avec 42 points, les Rennais ont quasiment assuré le maintien.

Il reste donc une place pour la ligue 2, une place pour sept équipes qui se tiennent en 6 points.

 

Le « classico » a tenu ses promesses.

 

Le match phare de cette 31e journée de ligue 1 c’était évidemment OM-PSG.

Les deux équipes savaient avant le coup d’envoi qu’il ne fallait pas perdre ce match. Malgré la pression, les deux équipes n’ont pas refusé le jeu, pas le genre de Bielsa de toute façon.

Au terme d’une première mi-temps où les parisiens ont joué à la baballe, comme en début de saison, les marseillais en ont profité pour mener 2-1.

Mais, les parisiens reviennent en deuxième période avec d’autres intentions, en 2 minutes ils marquent 2 buts et plient le match grâce notamment à un Matuidi énorme.

Les choix de Bielsa n’ont pas été judicieux non plus. Sortir Gignac, auteur du doublé en première mi-temps par exemple n’était pas forcément une bonne idée.

Victoire des parisiens sans trop forcer 3-2. Les olympiens n’ont pas gagné une seule fois contre un des quatre premier.

Le titre s’éloigne pour les marseillais qui voient même L’AS Monaco revenir dans leur dos.

Amaury Valette

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here