La marque deviendra à partir de 2016 une écurie officielle de compétition. Cette décision fait entre autre suite à la rupture de son contrat de fourniture moteur avec Red Bull Racing. 

Le rachat de Lotus par Renault devient concret. Dans un communiqué paru ce matin, le motoriste français a annoncé vouloir s’investir en tant qu’écurie.

L’actuelle Lotus F1 Team fait face à de grandes difficultés financières. Le fisc britannique réclame 2,5 millions d’Euros pour éviter son placement en liquidation judiciaire. C’est le groupe Renault qui devrait avancer cette somme. Ce premier engagement en appelle d’autres. Après avoir assuré la survie de l’écurie basée à Enstone, Renault doit faire l’acquisition d’une majorité du capital détenu par Genii Capital.

C’est cet actionnariat majoritaire qui permettra au groupe au Losange de reconstruire une équipe de course sur les bases de Lotus.

Voici le communiqué tel que publié aujourd’hui.

« Le Groupe Renault et Gravity Motorsports S.a.r.l., une filiale de Genii Capital SA, ont le plaisir d’annoncer la signature d’une Lettre d’Intention portant sur l’acquisition potentielle par Renault d’une participation majoritaire dans le capital Lotus F1 Team Ltd« , annonce Renault.

« La signature de cette Lettre d’Intention marque le premier pas vers le projet d’une écurie Renault F1 en 2016, poursuivant ainsi 38 ans d’engagement de la marque dans la discipline reine des sports mécaniques. »

« Le Groupe Renault et Gravity Motorsports S.a.r.l., travailleront ensemble dans les prochaines semaines pour transformer cette lettre d’intention en accord définitif, sous réserve que tous les termes et conditions entre eux et avec les parties prenantes se concrétisent.« 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here