Toulon- Castres

On pensait que les toulonnais allaient être démobilisé contre Castres après leur titre européen. Il n’en fut rien, les hommes de Bernard Laporte se sont imposés  37-21, les Varois ont prouvé qu’ils étaient intraitables lorsqu’ils ont joué avec implication.  Toutefois les toulonnais sont retombés dans leurs travers en encaissant un essai en fin de match, les privant du bonus offensif.

Toulouse-Brive

Jeu de main  jeu de toulousain, cet adage n’a jamais été aussi vrai en ce samedi après midi où le Stade Toulousain a étrier le CA Brive  67 à 19. Neuf essais et une prestation de haut vol : les Haut Garonnais méconnaissable par rapport à la phase aller peuvent espérer une qualification directe en demie.

Bordeaux-Oyonnax

Après un mois d’avril compliqué, les Bordelo-Béglais avaient du revoir leurs ambitions à la baisse. Face à Oyonnax, l’UBB s’est imposé 26-23. Une victoire au finish grâce à un essai de Tauleigne à la 77ème minute.  Les oynnaxiens prennent le point de bonus défensif.

Montpellier-Bayonne

Les héraultais se redonnent le droit d’y croire après leur succès 33-16 face à des Bayonnais accrocheurs. Ce fut dur pour Montpellier, jusqu’à l’heure de jeu les Basques posaient d’énormes soucis aux joueurs de Jake White. Deux drop de l’ouvreur international  François Trinh-Duc ont permis aux héraultais de prendre le large et ainsi passer la vitesse supérieure.

Lyon-La Rochelle

Quasiment condamné  à la descente en Pro D2, les Lyonnais ont pourtant choisi de finir la saison sur la meilleure note possible. Le LOU et la Rochelle se séparent sur un match nul 16-16. Ce résultat permet aux lyonnais de stopper une série de 8 défaites de rang. La Rochelle pourra s’en mordre les doigts, nul doute que si les buteurs maritimes avaient réglés la mire, ils  se seraient imposé (3 sur 7 pour Fortassin et Audy).

Grenoble-Clermont

Quatrième victoire à l’extérieur pour les Clermontois qui ont mis fin à leur série de trois revers de rang en championnat à Grenoble (17-37). Les joueurs Auvergnats ont fait preuve de ressources mentales après leur défaite en finale de la Champions Cup. Le FCG s’est compliqué la suite de la saison avec cette 4éme  défaite de rang et glisse dangereusement vers le bas de tableau.

Racing Metro-Stade Français

Malgré l’expulsion précoce de Sergio Parisse à la 20éme minute, le Stade français a réalisé une prestation majuscule pour s’imposer sur la pelouse du Racing-Metro (19-28). Ce succès permet aux Parisiens de conforter leur quatrième place et de croire à une demi-finale directe. Le Racing va devoir lui regarder dans le rétroviseur et se battre jusqu’au bout pour arracher sa qualification..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here