Après un premier rétro sur la victoire de la #TeamYavbou en Ligue Mondiale; revenons sur l’exploit des Bleus au Championnat d’Europe qui s’est déroulé du 09 au 18 octobre dernier.

 

CE CHAMPION VOLLEY

 

Après avoir remporté la Ligue Mondiale en juillet dernier, l’équipe de France avait encore un titre à prendre pour entrer un peu plus dans l’histoire du volley-ball français. Ce titre, c’était celui de champion d’Europe; un championnat d’Europe Italo/Bulgare que la « bande de potes » comptent bien réussir de la meilleure des manières. Hargneuse, souriante, solidaire c’est une équipe de France qui séduit de plus en plus avec une bonne humeur communicative tant dans le jeu que dans les tribunes. En effet, les joueurs de l’équipe de France ont conquis un public et séduisent de plus en plus le sport français.

Et la #TeamYavbou a débuté ce championnat d’Europe par la Croatie à Turin dans une salle peu remplie pour un premier match de CE alors que l’on sait qu’en Italie, le volley est un sport très réputé. Les protégés de Laurent Tillie faisaient face à une équipe qu’ils ont maîtrisé du début à la fin avec malgré tout une difficulté a entamer le match. C’est sur une victoire 3-0 (26-24; 25-14; 25-22) que les Bleus entament leur CE, avec un capital confiance acquit malgré quelques détails encore à régler.

Un premier match remporté, la France est lancée
Un premier match remporté, la France est lancée

 

Pour leur deuxième match de poule, les coéquipiers de Benjamin Toniutti affrontaient l’Estonie, qui avait un plus gros potentiel technique que la Croatie. La France concède son premier set de la compétition mais remporte la partie 3-1 (25-13; 25-22; 22-25; 25-18) avec notamment un premier set où les Bleus ne font aucune erreur technique et imposent le rythme du set. Avec une grosse pression aux services, les Français gênent fortement la réception adverse et le premier set est remporté facilement. C’est dans une salle beaucoup plus remplie que la veille que les Bleus remportent ce second match tout en s’étant relâchés dans le troisième set comme l’a dit Ngapeth « On s’est juste relâché dans le troisième set alors qu’on doit tuer le match. »

Pour son troisième match de poule, la France affrontait l’Italie, l’un des deux pays hôtes de la compétition, et c’est dans une salle de Turin pleine à craquer que le match tant attendu s’est joué. La France chute lors des deux premiers sets face à une équipe d’Italie emmenée par un grand Juantorena. Mais la France ne s’avoue pas vaincue et remporte les deux sets suivants en dictant cette fois ci son jeu à l’Italie qui n’arrivait plus à trouver la faille dans le jeu français. Et la France qui a sonné la révolte pousse l’Italie au tie-break et va même s’imposer dans le money-time 15-13.

 

C'est le collectif français qui a permis la victoire face à l'Italie
C’est le collectif français qui a permis la victoire face à l’Italie

 

La France terminant première de son groupe, avait obtenu une journée de repos avant les quarts de finale. La France disputait son quart de finale face à la Serbie et la #TeamYavbou file en demie-finale du championnat d’Europe. Elle a remporté son match 3-1 en produisant un jeu propre et plus convaincant que lors de ces précédents matchs depuis le début du championnat d’Europe. C’est un collectif français qui a brillé une nouvelle fois et qui n’a pas tremblé lors de la défaite du troisième set. La France infligeait de plus en plus son style de jeu, et la France séduisait.

La France se retrouvait en demie-finale de ce CE et affrontait l’autre pays organisateur de la compétition la Bulgarie, chez elle devant son public. Et la France avait bien du mal à rentrer dans son match étant même menée 2-0 comme lors de son match face à l’autre pays hôte, l’Italie. Mais une nouvelle fois, la France n’avait pas dit son dernier mot et comptait bien inverser la tendance. Alors les coéquipiers de Earvin Ngapeth sonnaient la révolte et poussaient les Bulgares au tie-break. Menés dans ce tie-break, Rouzier et le siens n’ont jamais tremblé et ont repris la main pour remporter le match et filer en finale du championnat d’Europe.

Exceptionnel, après avoir remporté sa demie-finale, la France se retrouve en finale du championnat d’Europe ce qui n’était pas arrivé depuis 2009. Face aux français, la Slovénie comptait bien rendre la partie difficile. Mais avec une grosse pression dans tous les systèmes de jeu, les protégés de Laurent Tillie imposent le jeu et remportent la partie 3-0, sans grande difficulté. Après avoir remporté, la Ligue Mondiale en juillet dernier, la France s’offre ce 18 octobre, le premier championnat d’Europe de l’Histoire du volley-ball français. La #TeamTavbou inscrit un peu plus sa notoriété en Europe ainsi qu’au monde. Mais malheureusement la France n’est pas, avec cette victoire historique, qualifiée directement pour les JO de Rio de 2016; ce qui crée la polémique dans le monde du volley, et notamment en France. Mais cette #TeamYavbou proche de ses fans, avec une bonne humeur constante sur les parquets et en dehors, venait d’écrire une belle page de volley-ball français, que les membres de cette équipe de France ne sont pas prêts d’oublier.

La #TeamYavbou écrit son histoire le 18 octobre 2015, champion d'Europe.
La #TeamYavbou écrit son histoire le 18 octobre 2015, champion d’Europe.

 


Pour suivre l’actu du volley français, rendez vous ici -> 100% volley-ball français


 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here