Myrtille Georges, après sa victoire contre l'américaine McHale
Myrtille Georges, après sa victoire contre l’américaine McHale

 

 

Après une première journée quasi vierge, le tennis était de retour aujourd’hui porte d’Auteuil. Outre le jeu, nous avons pu assister à pas mal de rebondissements et de surprises qui augurent une quinzaine flamboyante.

 

Les cadors en mode diesel :

Wawrinka était prévenu, en tombant contre le colosse tchèque, ce premier tour n’était pas gagné d’avance, et en effet ROSOL a donné du fil à retordre au suisse. Impérial au service, il a fait déjoué le suisse et l’a poussé dans un cinquième tendu mai qui a vu le joueur helvète s’imposer (4-6,6-1,3-6,6-3,6-4). L’autre star de ce lundi n’a pu finir son match, mais Dieu que ce début de match fût dur. Accroché par un infatigable STEPANEK, MURRAY a été incapable de développer son jeu durant deux set (3-6,3-6). C’est à ce moment-là que le glouton britannique s’est mis en route en dévorant littéralement le Phoenix du circuit (6-0, en à peine 20 minutes). Face à un adversaire éreinté, il prenait rapidement les commandes dans le quatrième, mais la nuit a sauvé le soldat tchèque de la déculotté britannique (4-2). Reprise demain.

Chez les femmes, ce n’était pas le jour des italiennes, la gagnante 2012 est sortie dès son entrée en lice par la bulgare PIRONKOVA qui n’a laissé aucune chance à l’italienne VINCI, le score (3-6,2-6). De plus, la numéro 7 en classement WTA n’a rien pu faire face à a l’ukrainienne BONDARENKO.

En revanche Simona HALEP et Agnieszka RADWANSKA, ont largement dominé leur match, en ne laissant que deux petits jeux à leurs adversaires. Les résultats (6-2,6-0) et (6-0,6-2).

 

Les outsiders en jambes :

NISHIKORI et RAONIC n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires respectifs, BOLELLI (6-1,7-5,6-3) et TIPSAREVIC (6-3,6-2,7-6).

Dimitrov, l’éternel espoir bulgare, a bataillé pendant 3h47 mais n’a pas réussi à dompté l’étonnant TROICKI, score final (2-6,6-3,5-7,7-5,6-3)

 

Carton plein des Français(es) :

Nos français et nos françaises auront été le soleil de ce premier Lundi, c’est simple : QUE DES VICTOIRES. Et de belles victoires, édifiantes et prometteuses. Tandis que les habitués du circuit ; j’ai nommé, GARCIA, GASQUET, MANNARINO, SIMON et CHARDY, menaient à bien leurs matchs, les anonymes du tennis français démontraient tout l’étendue de leurs talents. Tant chez les filles que chez les garçons, la journée fût riche en éclosion. Effectivement, en début d’après-midi, Myrtille GEORGES, 203ème à la WTA, renversait l’américaine MCHALE 6-7,6-0,6-3. Une magnifique découverte qui en accompagnait une autre, celle de Martin BOURGUE, 164ème à l’ATP, qui est venu à bout de l’espagnol SAMPER-MONTANA en 3 sets mais au bout de 3h d’effort. Une incroyable éclaircie dans la saison de ces forçats du tennis.

 

 

 

Demain, 18 français sont attendus sur la terre battue de Rolland Garros, avec en tête d’affiche, TSONGA et MLADENOVIC. Les têtes d’affiches seront de sorties en la présence de DJOKOVIC, NADAL et Serena WILLIAMS.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here