Après la première course en Autriche en 2014, la première course au Mexique en 2015 ; voici Rosberg qui s’impose pour la première course en Azerbaïdjan en 2016. 

Il faut dire qu’avec Hamilton 10ème, la vue dans les rétroviseurs étaient dégagée cette fois. L’allemand a su contrôler le départ pour imposer son rythme et ne plus être inquiété par la suite. Rosberg a mené toute la course quand Hamilton a été englué dans le traffic.

Comme pour Rosberg au Canada, les rôles se sont inversés chez Mercedes, la faute a des qualifications ratées. Hamilton ayant été trop nerveux pour signer de bons tours. De plus, des problèmes de parametrage du moteur l’ont gêné.

 Il est parvenu à remonter à la 5ème place, mais au classement, il doit lâcher des unités a son coéquipier qui retrouve 24 points d’avance.

Vettel termine 2ème, mais il n’a jamais eu le rythme pour se rapprocher de Rosberg. Il échoue à 16 secondes du vainqueur du jour.

C’est Perez qui a livré la plus belle prestation du jour. Malgré une pénalité de 5 places sur la grille pour changement de boite de vitesse, sa Force India a très bien répondu. Il a su revenir et compléter le podium. C’est déjà la deuxième pour lui et Force India après Monaco. Raikkonen aurait du avoir cette place, mais une pénalité de 5 secondes pour avoir mordu la ligne d’entrée des stands l’a contraint à renoncer. De toute manière, il n’ a pas réussi a creuser un écart de 5 seconde sur le Mexicain. Pour preuve, Perez n’était pas obligé de dépasser le finlandais, mais il n’avait plus le rythme et la différence de vitesse de pointe à fait le reste.

Avec ce podium, Force India creuse l’écart pour la 5ème place au classement constructeur.

Les Red Bull et Daniel Ricciardo qui était très fort en qualification n’a pas réussi à préserver ses pneus. Il a chuté à la 7ème place finale. Max Verstappen qui partait 8ème le suit.

C’est encore un résultat décevant pour Romain Grosjean. Le pilote Haas qui partait 11ème pouvait légitimement espérer glaner des points. Hélas, le rythme de la Haas sur les pneus tendres a été insuffisant. Il a glissé au classement après ses arrêts au stand et malgré ses remontées, il termine à la 13ème place.

McLaren voit Button se classer 11ème, dans le même tour que le vainqueur, après que le britannique se soit élancé de la 19ème place. Sur une piste qui privilégie la puissance moteur, cela démontre les progrès de McLaren-Honda mais Alonso n’a pas pu terminer, pour cause de problèmes de boite de vitesse. Il aurait sans doute pu récolter un point, ou finir juste à la porte des points. Ce n’est pas encore les résultats escomptés, mais l’écurie avance dans la bonne direction malgré tout.

A la fin de la course, Button a eu une pensée pour son père à l’occasion de la fête des pères. Il a laissé un message émouvant sur Twitter.

Les pilotes Renault terminent à leurs places respectives. Magnussen était un temps 11ème, mais il n’a pas réussi a maintenir cette position. Il se classe 14ème avec Palmer 15ème.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here