En quatre course disputées cette année, c’est un nouveau départ agité qui a secoué le peloton. Des têtes sont tombées dont celle de Vettel. 

Sebastian Vettel et Daniil Kvyat s’étaient quittés en de mauvais termes en Chine, cette fois, la detestation entre les deux pilotes va atteindre son maximum. En effet, encore une fois, le pilote Russe arrive au premier virage avec énormément de vitesse. En essayant d’esquiver Ricciardo, il percute la Ferrari par l’arrière. Mais dans la suite du virage 3 qui est un grand virage à gauche, Vettel se déporte pour passer Hamilton, Kvyat est juste derrière, il avait la place pour se décaler sur sa droite pour éviter la Ferrari, mais il n’a pas bougé de sa ligne et est venu tamponner une seconde fois Vettel, qui cette fois est parti en tête à queue et a vu sa course s’achever dans les barrières. Nouvel abandon pour lui qui voit les Mercedes s’échapper.

Vettel n’a pas manqué d’exprimer sa colère à la radio qui a été diffusée en direct. Les noms d’oiseaux ont volé. Mais il ne savait pas encore que Kvyat était son bourreau. Ce n’est qu’une fois revenu dans le paddock, en voyant les images de Canal+ qu’il a compris. Il n’a pas pu retenir un sourire jaune devant la caméra qui filmait la scène.

L’accrochage n’est pas sans conséquences pour Daniil Kvyat qui a reçu une pénalité de 10 secondes d’arrêt à son stand. Il est reparti dernier. Sur des pneus médium difficiles à utiliser, il n’a plus pu être en mesure de revenir dans les points.

D’autres accrochages ont vu Hulkenberg abandonner lui aussi. De ce départ tumultueux, c’est Nico Rosberg qui s’en sort le mieux. Il a échappé aux accident pour prendre la tête et contrôler la course. Lewis Hamilton est parvenu à rallier le top 3 rapidement, il n’a pas eu d’autres choix que d’attaquer pour recoller derrière son coéquipier. Hamilton n’a pas eu de problèmes pour reprendre la 2ème place. Le rythme effréné du britannique aurait pu avoir des conséquences plus graves. Il lui a été demandé de réduire la cadence pour permettre à la pression d’eau de son moteur de retomber.

Kimi Raikkonen, Valtteri Bottas et et Felipe Massa ont fait le travail. Leurs voitures respectives leur ont permis de terminer de la 3ème à la 5ème place.

C’est au delà du top 5 que le classement est intéressant. Alonso a réussi un très bon départ pour gagner sept places. Si la vitesse ne permet pas encore aux McLaren d’atteindre le top 10 à la régulière, la MP4-31 aura été suffisamment solide pour signer une belle 6ème place. L’espagnol marque ainsi de premiers gros points. Les huit points de la 6ème place sont complétés par le point de la 10ème place glanée par Button. C’est une excellente performance pour les McLaren qui reprennent la 7ème place au classement constructeur à Force India. Etre capable de profiter de ce scénario chaotique est le mieux qui puisse arriver à McLaren en attendant mieux de l’association anglo-japonaise.

En parallèle aux McLaren, Renault a réussi a tirer son épingle du jeu. Kevin Magnussen a réussi lui aussi un excellent départ et une belle performance générale pour signer une très belle 7ème place. Renault inscrit ses premiers points de la saison. Mais cette course aura été très stressante dans le garage, comme le confirme ce tweet de l’écurie.

« La nervosité nous fait tapoter le sol avec les pieds » dit le texte

Romain Grosjean a suivi la remontée d’Alonso et Magnussen pour prendre la 8ème place. Gutierrez n’a pu faire mieux que 17ème. C’est donc une belle performance du français.

Les perdants du week-end sont les pilotes Red Bull. Principalement Daniil Kyat, qui après sa pénalité a vu sa course à domicile compromise. Daniel Ricciardo a subi les incidents du premier virage. Passé par les stands dès le début de la course, il a du lutter au delà du top 10. Les pneus médiums n’ont pas fonctionné suffisamment bien pour rallier l’arrivée dans les points. Il se classe onzième. Verstappen a  connu une première défaillance du moteur Ferrari 2015. Il a été contraint à l’abandon à la mi course. Quant à Carlos Sainz, c’est encore une mauvaise course. Il écopé d’une pénalité de 5 secondes pour avoir poussé un autre pilote hors de la piste. Il était alors 10ème.

Enfin Sauber. les pilotes de l’écurie suisse ont terminé 14ème et 15ème. Avec McLaren et surtout Renault qui a marqué des points, il se retrouvent au dixième rang du classement constructeur. La saison va être longue hélas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here