Nico Rosberg a signé la pole position ce samedi, toutefois, il lui est reproché de ne pas avoir ralenti sous drapeau jaune. Hamilton en a fait les frais puisqu’il était parti pour partir en position préférentielle. 

Près de deux heures et une polémique plus tard, Rosberg voyait sa pole confirmée par les commissaires de la FIA. Tout est parti d’un tête à queue d’Alonso en toute fin de Q3. Hamilton, étant sur sa dernière tentative et juste derrière l’espagnol a été contraint de ralentir pour ne pas percuter la McLaren. L’incident a provoqué un double drapeau jaune qui oblige les pilotes à ralentir. Alonso étant reparti en piste, Rosberg est alors passé dans le virage 8 tout en poursuivant son effort alors que les drapeaux jaunes étaient toujours brandis. Tout en ralentissant, il a réussi a améliorer le record absolu de passage dans le deuxième secteur du circuit. Ce tour lui a permis de s’emparer de la pole position en 1:19:965.

Hamilton n’a pas fait mine de s’offusquer de la manoeuvre mais certains dirigeants d’écuries comme Christian Horner de Red Bull a expressément demandé aux commissaires d’enquêter. Ricciardo a lui aussi été déçu car cela a coupé son tour. Il s’empare tout de même de la 3ème place.

Mais ce n’est pas le seul événement de cette qualification.

A une demie heure du début de la séance, un orage a éclaté sur le Hungaroring, déversant un véritable déluge sur la piste. La FIA a décidé de décaler le début de la séance de 20 minutes. Ensuite, ce sont pas moins de 4 drapeaux rouges qui ont agité la première partie de la séance. Tout d’abord quand la pluie qui s’était calmé a redoublé d’intensité au bout de 4 minutes. A la reprise de la séance, se sont les accidents successifs de Ericsson sur la Sauber, puis Haryanto sur la Manor et enfin, l’expérimenté Massa sur la Williams qui ont rallongé le temps de la séance. La seule Q1 qui est prévue pour durer 18 minutes a été effectué en près d’une heure.

La clé de cette séance a été de réussir a jauger l’état de la piste pour savoir passer au bon moment des pneus maxi pluie aux pneus intermédiaires, puis des inters aux gommes lisses. Avec les pneus intermédiaires, la peinture mouillée a rendu les bordures glissantes. C’est un piège auquel a succombé Massa. Il passablement endommagé sa voiture dans les rails et partira 18ème demain.

En Q2, le grand perdant est Raikkonen. Il a été renvoyé en piste en fin de Q2 a un moment ou il a pris le drapeau à damiers le premier. Bien qu’ayant signé le premier chrono, la piste s’asséchant, tout les pilotes derrière ont amélioré pour le reléguer à la 12ème place.

Deux heures condensées en 6 minutes par le compte Twitter officiel de la F1 :

Et le classement final :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here