Après le contrôle positif du joueur russe de volley-ball Alexander Markine, de nombreuses réactions sont apparus. Antonin Rouzier a accordé un entretien à l’Equipe dans lequel il revient sur cette affaire de dopage. Un brin de colère apparaît chez le joueur.

Rappelons-le, le joueur de la sélection russe de volley-ball a été contrôlé positif au meldonium, substance interdite depuis le 1er janvier et qui fait tombé beaucoup d’athlètes. Le joueur russe a pris de cette substance lors de la demie-final premièrement face à l’Allemagne avant d’en reprendre lors de la finale du tournoi de qualification face à la France. La sélection tricolore s’était inclinée 1-3 face à une bonne équipe russe très bien emmené par un Markine omniprésent dès sa rentrée en fin de premier set. Pour Rouzier, le joueur a été dominant dans la victoire de son équipe, inscrivant 17 points.

antonin-rouzier-mondial_77985cf1cd702aa5ee5e1489d6cd0053
CP: CEV

« La Russie doit être disqualifiée » – Antonin Rouzier

Les mots du joueurs de la #TeamYavbou sont forts. En effet pour lui, la Russie ne doit pas être qualifié et c’est donc l’équipe entière qui doit être pénaliser et non seulement le joueur contrôlé positif. Les journalistes de l’Equipe interroge ensuite quant à la possible qualification de l’équipe de France, d’une manière peu banale. Antonin estime que si qualification pour la France il doit y avoir, les français ne l’auront pas volé. Après avoir réalisés cinq match en cinq jours, les protégés de Laurent Tillie n’ont pas bénéficier de jour de repos contrairement aux autres sélections. Mais le message d’Antonin Rouzier est clair, il souhaite lui et ses coéquipiers que la FIVB prenne une « une décision nette et fasse appliquer son règlement.« 

Antonin Rouzier n’a toujours pas réellement digérer le fait que la France ne soit classée que neuvième au final après sa victoire en Ligue Mondiale. En effet, la France n’as pas marqué tous les points qui lui revenait au ranking mondial car elle venait de la deuxième division de la compétition. Mais ce n’est pas seulement cela que critique le joueur dans son interview à l’Equipe, c’est aussi le fait que malgré une victoire en Ligue Mondiale et un titre de Championne d’Europe, la France n’a pas de qualification pour les JO et doit passer par des tournois de qualifications.

 « Si aucune sanction n’était prise contre l’équipe russe, je pourrais avoir envie d’arrêter le volley ! » tels sont les mots du joueur tricolore qui cependant l’a dit sur le ton de l’humour à nos confrères de l’Equipe. Il poursuit en disant que les joueurs doivent rester à leurs places de joueurs tout en affirmant que « Nous, on s’est battus à l’eau claire, dans le respect des règles et cela mérite le respect.« . Il poursuit même, en se demandant comme il serait possible qu’une équipe avec un joueur accusé de dopage peut se qualifier de la sorte aux JO, la compétition suprême dans le monde du sport. Mais si toutefois les Bleus doivent tout de même disputer le second TQO, ils iront avec la même détermination qu’à chaque compétition.

L’interview du joueur est à retrouvé ici : Interview Antonin Rouzier – L’Equipe

 


Pour suivre l’actu du volley français, rendez vous ici -> 100% volley-ball français


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here