La Rochelle  recevait le Stade Français en ouverture de cette 22eme journée de Top 14. Les maritimes et les parisiens se séparent sur match nul 19-19. Le résultat de ce  match est une bonne opération pour les joueurs de la capitale qui s’accrochent à leur 3 eme place. De leurs cotés les rochelais se contentent des 2 point du nul et sécurisent un peu plus leur place en top 14.

Après son élimination en coupe d’Europe le weekend end précédent, on se demandait comment le Racing Metro allait réagir face à Montpellier emmené par son ouvreur international Françoin Trinh Duc . Les hommes du président Lorenzetti partagent les point du nul avec les héraltais (24-24). Les racingmen peuvent être déçu car comme contre les Saracens ils avaient le match en main mais la différence c’’est faite en fin de match où les montpelliérains ont arraché le nul. Très bonne opération du MHR qui se replace dans la course à la 6ème place.

Les clermontois et toulonnais on connu des fortunes diverses dans cette 22ème journée. Dans leur antre de Marcel Michelin, les Jaunards recevaient la surprenante équipe d’Oyonnax. Au terme d’une rencontre âpre et engagé, les oyomens entrainés par Christophe Urios s’imposent 11-10. Les Haut Bugiste prouvent qu’il faudra compter sur eux dans la course à la 6 ème place. Cotés clermontois rien d’alarmant dans cette défaite, pas moins de 13 changement effectués pâr rapport à l’équipe victorieuse de Northampton, cette revue d’effectif explique en grande partie la défaite monferrandaise.

Les toulonnais ont réussi à se défaire du piège grenoblois, ils se déplaçaient au Stade des Alpes avec pas moins de 11 changements par rapport à l’équipe du weekend dernier. Les Varois s’imposent 35-24 face des Isérois dépassaient par la vitesse d’exécution et la maitrise toulonnaise. Malgré un sursaut d’orgueil en début et en fin de seconde mi temps, jamais les grenoblois n’ont inquiété les hommes de Bernard Laporte. Grâce à cette victoire, les Varois prennent seul les commandes du Top 14.

Dans les autres matches Toulouse s’impose au bout du suspense face à Bayonne grâce à un essai de Louis Picamoles  (score final : 20-17). Brive fait un pas de plus vers le maintient en s’imposant 22-20 face au LOU qui se dirige plus que jamais vers la Pro D2. Dans l’autre match de la peur c’est Castres qui poursuit son opération maintient avec une victoire 22-20 plus qu’importante face l’UBB.

Max Le Mellec

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here