Samedi dernier, l’équipe de France féminine n’a pas eu besoin de forcer pour battre l’équipe d’Estonie 69-41. En revanche, face à la Croatie, les bleues ont été surprises par le niveau montré par les croates ; mais rien n’arrête les filles de Valérie Garnier qui l’ont emporté 76-67.

Quant à la rencontre de ce mercredi, les bleuettes ne l’ont pas prise à la légère. Et oui, elles étaient confrontées aux Pays-Bas, équipe qui a créé la surprise en dominant les croates. Malgré un début de rencontre où les néerlandaises ont su résister au bloc français (15miyem-15), le match a vite fini en une petite promenade de santé…En effet, sous l’entrée en scène de la jeune Marine Johannès, suivie par ses coéquipières Endy Miyem (16 points, 8 rebonds) et Valériane Ayayi (7 points, 11 rebonds), les vices championnes d’Europe ont rapidement pris le large et empocher une victoire supplémentaire : 76-52.

Cette victoire les envoie alors à la première place de leur poule, bon signe pour la suite des qualifications pour l’Euro 2017.

Belle entrée de Marine Johannès

A seulement 20 ans, Marine Johannès fait parti du groupe élargi de l’équipe de France féminine A. La jeune arrière de Mondeville a eu ses premières minutes lors de cette dernière rencontre, et elle peut être fière de sa prestation. En effet, dès son entrée en jeu (2ème quart de temps) elle a montré à sa coach et ses coéquipières qu’elle en avait sous la basket puisqu’elle a directement mis 5 points d’affilée. Au final, la médaillée d’argent des moins de 20 ans a affiché 15 points à son compteur en plus de ses 3 rebonds et 3 passes décisives. Une entrée en matière qui ne peut être que positive.

marine-johannes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here