Malheureusement le géant canadien n’aura joué que 9 minutes mais à chaque fois qu’il était sur la glace il a réussi à faire soulever la foule pour sa possible première et dernière rencontre dans cette équipe. (4-1)

«J’ai essayé d’apprécier chaque moment. C’était une partie très émotive pour moi (…) La foule a été incroyable. J’étais tout le temps aux aguets pour apprécier ces partisans uniques»

Le coach Michel Therien a décidé de placer Scott sur l’alignement de départ, peut être pas une bonne idée puisque Aleksander Barkov a marqué après 10 secondes de jeu.

«Ce n’était pas le départ que nous espérions, mais d’être là sur le premier shift, ça montre à quel point cette organisation en est une de première classe», déclare le joueur des IceCaps.

Les fans ont même hué les décisions du coach quand il décidait de le remplacer.

Comme on vous la dit dans d’autres articles le joueur avait été approché pour un film sur son histoire et bien la recherchiste Jo-Anne Barnas, qui travaille sur le projet du film, était au Centre Bell pour voir le numéro 22. (On pourrait voir le projet en 2018).

«Je ne peux pas accorder d’entrevue sur le sujet, mais je pourrais bien vous en demander une!» s’est limité à dire Jo-Anne Barnas.

Le rôle de John Scott pourrait être proposé au comédien Liev Schreiber selon Mitch Albom, le scénariste et journaliste de Detroit à la base du projet. «N’importe qui peut faire de vous une sensation sur le web. Mais que faites-vous avec ça quand votre vie est complètement remuée?» sur Sportsnet.

 «Si vous gardiez sa sélection comme joueur par excellence du match des étoiles pour la fin du film, on vous répondrait: “C’est trop Hollywood”. Mais c’est ce qui est arrivé», dit Albom.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here