Les dernier Grands Prix ont été impactés par la pluie, mais ce n’est rien comparé à ce qui est arrivé à Austin, lieu du 16eme Grand Prix de la saison. C’est un véritable orage qui s’est abattu sur le Texas. Les premiers essais libres ont bien eu lieu, mais pas la deuxième séance. De mémoire, c’est la première fois qu’une séance officielle est annulée par la faute de la météo. La pluie s’est abattue en trombe, des orages ont éclaté autour du circuit. La visibilité y était nulle. La séance n’a pas pu se dérouler comme prévu. La raison invoquée par la FIA, un manque de visibilité qui empêche l’hélicoptère de secours de voler en cas d’incident. Sa présence est indispensable pour la bonne tenue d’un week-end de course.

Si le temps ne se lève pas, les qualifications risquent d’être reportées à dimanche matin soit quelques heures avant la course. La dernière fois que cela s’est passé, c’était en Australie en 2013. On peut rappeler un point de règlement. La durée totale d’un Grand Prix ne peut excéder quatre heures. En cas de mauvais temps, la course peut être interrompue mais reprendre tant que les quatre heures après le départ n’ont pas été atteintes.

Plutôt dans la journée, en début de soirée en France c’est Nico Rosberg qui a bouclé les premiers essais libres en tête (1:53:989). Il devance les Red Bull de Daniil Kyat et Daniel Ricciardo. Hamilton qui est presque assuré d’être titré n’a fait que le service minimum avec quatre tours et le cinquième temps.

N’oubliez pas, demain votre rendez-vous Parlons Sports ; les qualifications du Grand Prix en Live Tweet sur le Twitter @Parlonssports15 à 20h

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here