Analyse et pronostique des play-offs NBA

Dans la nuit de samedi à dimanche le premier tour des play-offs s’est achevé avec l’élimination du champion en titre San Antonio.

On approche de la finale car ce sont les demi-finales de conférence, alors que toutes les équipes ont la qualité pour être champion qui pour le titre cette saison ?

Les confrontations en demi-finales :

A l’est : Atlanta-Washington, Cleveland-Chicago

A l’ouest : Golden State-Memphis, Houston-Los Angeles

Les favoris

Le grand favori cette année est Golden State avec l’un des favoris pour le titre de MVP Steph Curry. Mais le meneur est bien épaulé par Klay Thompson notamment, lorsque les Splash Brothers (Curry et Thompson) prennent feu à 3 points il devient alors compliqué de riposter. Green, Iguodala ou encore Bogut font un très bon travail, chacun dans un style différent. En bref il paraît compliqué d’éliminer le leader de la saison régulière à l’Ouest.

Une équipe aurait largement eu les qualités pour battre Golden State, c’est Cleveland mais leurs chances de titre sont plus restreintes depuis la blessure pour 6 mois de Kevin Love.

Le trio magique composé d’Irving, James et Love est donc séparé mais le grand LeBron James est capable de porter son équipe jusqu’au titre. Mozgov et J.R. Smith auront un rôle très important du coup pour prétendre au titre, ça semble possible si LeBron fait le travail.

Les grosses équipes

On commence avec Atlanta qui a fini la saison régulière en tête de la conférence Est. Ils ont un groupe très homogène. Le danger est peut être que leur jeu repose beaucoup sur l’adresse extérieure, s’ils sont dans un bon soir il sera difficile de les arrêter mais au contraire dans un jour sans il sera difficile pour eux de trouver une autre solution dans le jeu. Les Hawks ont également dans leur rang l’un des joueurs les plus sous coté de la NBA, Paul Millsap qui pour moi est l’un des tout meilleur poste 4.

Le manque d’expérience et le danger de ne pas avoir d’adresse sont sans doute les défauts qui peuvent embêter Atlanta pour le titre.

Les Clippers ont éliminé San Antonio, ils sont donc bien lancé même si le fait d’avoir fait 7 matchs très éprouvant leur sera peut être préjudiciable. L’élément déterminant pour cette fin de saison est de savoir si Chris Paul sera à 100% physiquement, lui qui s’est tenue la cuisse dans le match 7 face aux Spurs, il est même retourné au vestiaire avant de revenir sur le parquet, il a fini le match en boitant ce qui n’annonce rien de très bon. Il n’empêche que Griffin, Jordan, Redick, Crawford ou encore Barnes sont chaud ce qui donne tout de même espoir aux Clippers pour le titre, tout reste jouable.

Chicago peut créer la surprise cette année, un cinq de départ au top avec un banc de qualité mais un énorme défaut qui est les pertes de balle. S’ils réglent ce problème les Bulls pourraient frappé fort avec un Derrick Rose explosif, Butler qui prend une autre dimension lui qui est l’avenir de la NBA, Dunleavy fait le travail obscur et est efficace à 3 points, sans oublier la paire monstrueuse à l’intérieur Gasol-Noah. La confrontation face à Cleveland nous en dira plus.

Les bonnes équipes

Memphis aura certainement du mal à aller au bout depuis la blessure de Conley durant le premier tour, il sera peut être absent jusqu’à la fin des play-offs. L’espoir des Grizzlies ce situent à l’intérieur avec Randolph et Marc Gasol qui est l’un des meilleurs pivots du monde si ce n’est le meilleur. La marche Golden State en demi-finales semble trop haute.

Washington a quelques armes pour essayer de créer l’exploit, John Wall est le joueur capable de faire basculer une série, lui qui a été le meilleur passeur de ce premier tour avec plus de 12 passes décisives par match. D’autres éléments comme Pierce ou encore Beal auront un rôle très important dans le scoring des Wizards.

Mon favori

Il reste une équipe dont personne ne parle pour le titre cette année c’est Houston. Il est vrai que ce serait une surprise de voir les Rockets être sacré champion mais je pense qu’ils peuvent le faire avec un James Harden intenable cette année. Mais la où la différence peut ce faire c’est dans la profondeur de banc. Houston a pour moi le meilleur effectif en termes de nombre de très bons joueurs. Dommage que Beverlie ce soit blessé en fin de saison, ils jouent donc sans vrai meneur ce qui sera surement un problème. En demi-finales ils affrontent les Clippers, une équipe qu’ils n’aiment pas jouer car ils sont grandement gêner par le style de jeu de cette équipe. Enfin dernier problème mais surement le plus important, la capacité à défendre, les Rockets sont très porté sur l’attaque mais la défense laisse à désirer, il faudra corriger très vite cet aspect pour pouvoir créer la surprise et pourquoi pas rêver.

Pierrick Imbert

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here