Le vainqueur de ce Rennes – Lyon pouvait recoller à Nice, troisième de Ligue 1. L’OL y a crut  jusqu’à la 70ème minute.

De part et d’autres, il y avait de la qualité dans les compositions alignées par Génésio et Courbis. Les deux équipes se sont livrées dans un véritable combat, parfois un peu trop aux yeux de l’arbitre (9 cartons jaunes), mais rennais et lyonnais nous ont montré un joli football. Plus entreprenant, l’OL a ouvert le score grâce à un superbe travail de Maxwell Cornet, bien aidé par le mauvais déplacement de Sylvain Armand, et une finition signée Rachid Ghezzal. À la mi-temps, Lyon menait 1-0.

Sur les mêmes bases que le début de match, le football était également au rendez-vous en seconde période, mais de manière irrégulière, à l’image de Benoit Costil : excellent par instant, le gardien rennais s’est troué et a offert le but du break à Lacazette (55′). Et pourtant, Rennes y a crut jusqu’au bout. Alors que Rolland Courbis avait fait entrer Diagne et Boga, le coaching s’est avéré payant avec la réduction du premier cité sur un corner de Dembélé à 20 minutes de la fin. Revigoré, le Stade Rennais a poussé pour égaliser, et Boga a lui permis de gagner le point du match nul à la 82ème minute. Lyon a raté le coche, Rennes entrevoit toujours l’Europe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here