La police de Philadelphia n’en a pas cru ses yeux quand elle a saisi des sachets d’héroïne avec le visage de Stephen Curry dessus.

Comme vous vous en doutez les Golden States n’ont jamais donner leur feu vert pour utiliser l’image de leur joueur vedette pour faire la promotion de la drogue.

C’est le responsable de l’autorité des transports de Philadelphie qui a divulgué cette information.

Ce n’est pas la première fois que le visage d’un athlète est utilisé pour booster les ventes de drogues. Il y a quelques années c’était Peyton Manning (NFL).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here