Hier soir, le britannique Tyson Fury (27ans, 25-0, 18 K.-O) a mis fin au règne de l’ukrainien Wladimir Klitschko (39ans,64-4, 53 K.-O)  invaincu depuis 2004. Retour sur ce combat qui ouvre une nouvelle ère chez les poids lourds.

  • « Wladimir Klitschko a le droit à une revanche »

Les deux boxeurs ajustent la distance à l’aide de leur bras avant. Fury se déplace très bien, il tourne autour de Klitschko pour ne pas se laisser cadrer. Il provoque le champion avec une garde très basse et parfois même les bras dans le dos, quel showman ! Klitschko ne semble pas désemparé et occupe bien le centre du ring. Fin de la première reprise, Fury surexcité reste au milieu du ring les bras levés alors qu’il est appelé par son coin pour la minute de repos.

Fury ne reste jamais sur place après avoir frappé, il connait bien son adversaire et ses poings d’acier. Fury accélère et touche le champion à 1’30 de la fin de cette seconde reprise. L’attitude du challenger est impressionnante, à chaque touche il laisse apparaître son large sourire.

Klitschko ne se laisse pas avoir par les multiples provocations du challenger. Fury continue ce qu’il a entrepris pour impressionner le jury et pour faire douter Klitschko. Il se joue de lui à nouveau avec une garde basse et en trottinant les mains dans le dos.

Klitschko a du mal à trouver la distance à cause de la mobilité de son rival, comme le démontre le nombre de coups dans le vide. A travers ses quelques enchainements et son changement de rythme, on sent que Fury représente un réel danger pour Klitschko. Avec ses accélérations, il peut faire la différence ce soir et repartir ainsi avec les titres mondiaux.

Encore une fois, le travail de déplacement porte ses fruits. Klitschko n’arrive pas à cadrer Fury mais il parvient tout de même à le piquer d’une droite. Fury, touché, cherche à accrocher son adversaire. Il répond par le même coup dans la fin de cette cinquième reprise.

Fury commence fort cette sixième reprise, il touche magnifiquement le champion ukrainien par un bras avant. Klitschko semble éprouvé, Fury prend le dessus. Il en profite pour lui délivrer des enchaînements de trois coups en moyenne, chose qu’il n’avait pas faite auparavant.

Klitschko esquive parfaitement les coups très lourds du britannique qui recommence à remettre ses mains dans le dos et cette fois-ci à distance de poing ! Que ça plaise ou non, nous sommes obligés de reconnaitre son audace.

Huitième reprise, Fury rentre dans le vif du sujet et touche de manière répétée Klitschko. Son crochet bras arrière est très dangereux.

Le britannique est touché par une droite de Klitschko à une minute de la fin de la neuvième reprise. Fury l’accroche, le contourne et le touche d’un crochet bras avant dévastateur. Le champion replace très vite sa garde.

Depuis le début, Klitschko n’arrive pas à mettre en place sa boxe. Habituellement en recherche de distance avec son bras avant très éloigné de son buste pour envoyer son terrible bras arrière, son style est inexistant ce soir.

Quelle succession de crochet de la part de Fury, ces deux coups ont impacté le champion. Il est ensuite averti par l’arbitre après un coup derrière la tête. Le britannique doit s’en mordre les doigts, cet avertissement qui engendre la perte d’un point peut lui coûter cher dans ce championnat du monde.

Dernière reprise, les boxeurs donnent le tout pour le tout !  Klitschko atteint le britannique d’un bras avant qui le déstabilise. La machine ukrainienne est lancée face à un challenger tête baissée qui cherche à l’accrocher à tout prix.

Malgré cette dernière image qui ne reflète pas le combat qu’il a mené, Tyson Fury est le nouveau champion du monde WBA, WBO et IBF des poids lourds par décision unanime (115-112, 115-112, 116-111). Sa réputation de showman ne s’arrête pas là, il interprète sur le ring «l don’t want to miss a thing» d’Aerosmith.

Une nouvelle ère chez les poids lourds s’ouvre avec à sa tête, un boxeur plein de surprises !

Copyright Boxemag.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here