C’est reparti pour un tour pour la #TeamYavbou. Trois mois après le TQO de Berlin, les bleus sont réunis à Montpellier depuis le 25 avril pour préparer une nouvelle fois un TQO mais cette fois-ci celui du Japon qui aura lieu fin mai prochain.
teamyavbou

C’est avec un effectif restreint que le groupe s’est retrouvé à Montpellier du fait des internationaux toujours engagés en club. Deuxième du TQO à Berlin en janvier dernier, synonyme de non-qualification directe pour Rio 2016, les hommes de Laurent Tillie repartent à l’aventure. Les tricolores sont donc actuellement à Montpellier pour préparer ce tournoi, qu’ils comptent bien remporter afin d’aller briller sous le soleil de Rio cet été. La #TeamYavbou disputera donc le TQO de Tokyo du 28 mai au 05 juin prochain, où elle affrontera successivement la Chine, la Pologne, l’Iran, l’Australie, le Canada, le Venezuela et le Japon. De ce TQO, obtiendront leur billet pour les JO de Rio, les trois premiers de la compétition ainsi que la meilleure équipe asiatique.

19 convoqués, 6 présents à la reprise.

Laurent Tillie a convoqué 19 joueurs pour préparer au mieux ce TQO d’une importance capitale en vue des JO de Rio. Mais ils n’étaient que 6, à l’heure où sonnait la reprise; tous arrivaient des clubs de Ligue A, ne participant pas aux playoffs ou ayant été éliminé au premier tour. On retrouvaient donc les Cannois Pierre Pujol et Jonas Aguenier (à noté que ce dernier à signé avec Chaumont pour la saison prochaine), les Toulousains Antoine Brizard et Trévor Clevenot ainsi que les joueurs de Chaumont Horacio D’Almeida et Pierre Jean Stephen Boyer.
Afin de permettre une opposition claire et pour permettre un travail plus efficace, Tillie a convié à cette préparation des joueurs de Ligue A. En effet, on retrouvait Timothée Carle et Luka Basic de Cannes, futur équipe de Arnaud Josserand, adjoint de coach Tillie. Montpellier voyait quatre de ces joueurs participaient à cette préparation, Jean Patry, Daryl Bultor, Théo Josserand et Philip Schneider.

TQO tokyo

Les joueurs arrivent au compte-goutte.

Tillie a donc démarré sa préparation avec douze joueurs, mais depuis hier de nombreux internationaux ont rejoint le groupe à Montpellier. En effet, Kévin Leroux (Ankara) qui vient de remporter le championnat turque mais aussi Antonin Rouzier (Arkas Spor) ont rejoint le groupe. Jenia Grebennikov (Civitanova) a lui aussi rejoint le groupe mais ce n’est pas tout. Le plus lointain des Bleus, Mory Sidibé qui revient d’une expérience en Indonésie fait aussi parti des joueurs qui ont entamé la préparation hier.
Mais des joueurs manque encore à l’appel à ce jour. Leur date d’arrivée n’est pas encore connu bien que Benjamin Toniutti et Kévin Tillie viennent d’être sacrés champion de Pologne et devrait donc après une semaine de ‘courtes’ vacances comme les autres membres de l’effectif, rejoindre l’effectif bleu. Pour les autres comme notamment Earvin Ngapeth qui dispute actuellement la finale de SuperLega, son arrivée dans le groupe n’est encore pas connue.

Le staff va donc avoir un rôle primordial dans cette préparation, afin de remettre tous les joueurs sur un même pied d’égalité aux niveaux physique mais aussi du jeu. Peu de temps pour remettre tous ces bleus en forme olympique pour aller remporter le billet tant convoité et tant attendu par nombreux d’entre nous. Jusqu’au 06 mai, les français seront à Montpellier avant de rallier Tourcoing et un nouveau stage de 10 jours qui se cloturera par deux matchs amicaux face à l’Iran le 13 et 14 mai. A la suite de cela, les français décolleront pour Tokyo le 19 mai. Les protégés de Laurent Tillie auront donc dix jours pour s’acclimater et peaufiner la préparation du TQO qui hante les esprits avec à la clé l’objectif ultime: obtenir la qualification pour les Jeux Olympique de Rio cet été.

Pour suivre l’actu du volley français, rendez vous ici -> 100% volley-ball français


ENSEMBLE DERRIERE LA TEAMYAVBOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here