Un peu plus de 10 après la fameuse finale contre nos voisins transalpins, cette phrase résonne encore dans nos têtes. Le désespoir dans la voix du regretté Thierry Gilardi, commentateur de l’époque, fait toujours frémir nos cœurs d’artichaut. Le 14 juillet 2006, Zinédine Zidane met un terme à sa carrière sportive (et la France perd en finale de la coupe du monde, mais ça reste un détail). Tu nous manques Zizou, le temps passe mais les souvenirs restent… Le Temps Additionnel t’écrit, avec sa plus belle plume, 3 raisons de ne pas t’oublier.

Un humour hors du commun

En plus d’être un assez bon joueur, Zizou est également doté d’un énorme sens de l’humour. Ses blagues sont aimées par Jacquet, et même Thierry en rit ! Il aurait notamment déclaré en arrivant à Madrid la citation suivante : « Le Réal, parce que je le vaux bien ! » Grand ami de Jamel, le natif de Marseille est un vrai clown, comme le prouve cette courte vidéo (sponsorisée par Malaise TV) :

Un as du marketing

Célébrité oblige, le footballeur a été approché par de nombreuses marques pour devenir une égérie. Comme sur un terrain, Zidane est partout et ses choix peuvent surprendre… En passant de Leader Price à Mango sans oublier Dior, le joueur a su jongler entre ses différents contrats publicitaires, tout en ayant la classe jusqu’au bout de l’orteil.

Mais surtout, un 10 comme on en fait plus

Les médias t’ont longtemps trouvé des successeurs en équipe de France. Marvin Martin (à ne pas confondre avec Martin Matin), Yohan Gourcuff ou encore Samir Nasri… Malheureusement, aucun d’entre eux ne t’arrive à la cheville, mis à part Achille qui atteint ton talon peut-être. Toutefois, comment peut-on remplacer le crâne dégarni qui catapulte 2 ballons au fond des filets brésiliens en 98 ? Mais surtout, qui pour remplacer ce pied droit responsable d’une panenka en finale de coupe du monde ? D’ailleurs, qui est assez fou pour tenter ce geste, durant le dernier match de sa carrière, alors que le monde entier a les yeux braqués sur une seule personne ? Selon un rapide sondage, 120% des français ont eu un début de malaise lorsqu’ils ont compris le geste qu’était en train de faire Zidane. Et franchement, ce geste, on ne s’en lasse pas.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here