L’US OPEN ? C’EST DEJA LUNDI !

Les tournois de préparation terminés, le Grand Chelem New yorkais ouvre ses portes pour le plus grand bonheur des fans de ce sport.

L’US Open est le quatrième majeur de l’année après l’Open d’Australie, Roland Garros et Wimbledon. C’est aussi le dernier.

A quoi s’attendre cette année ? Est-ce que des jeunes peuvent se montrer ? Et les Français dans tout ça ?

La réponse, on pense peut être l’avoir mais rien n’est si sûr.

 

US-Open-tennis

Cette édition est la 134é. Grande histoire donc pour ce tournoi qui a vu sa surface se transformer au fur et à mesure.

De 1881 à 1975, ce grand chelem se disputait sur gazon, puis sur terre battue de 1975 à 1977.

C’est sur dur que les joueurs se subliment depuis 1978.

C’est toujours un événement spécial. Comme chaque majeur vous me direz.

Ici de grands noms se sont imposés. On pense à Serena Williams (six fois vainqueur et triple tenante du titre ici), Christ Evert (six fois vainqueur), Steffi Graf (cinq fois vainqueur) chez les femmes.

Roger Federer (cinq fois vainqueur), Pete Sampras (cinq fois vainqueur) ou encore John Mcenroe (quatre fois vainqueur).

Cette année, le tableau semble ouvert chez les femmes comme pour les hommes.

 Peut être moins dans le tableau féminin, c’est vrai.

Serena Williams, écrase tout cette année. C’est la numéro une mondiale incontestable. Elle s’est mise dans la poche l’Open d’Australie, Roland Garros et Wimbledon. Elle est en course pour le Grand Chelem (gagner les quatre Grands Chelems de l’année), ce qui serai une performance de très haute volée.

Elle aura à cœur d’égaler celle qui a remporté le plus grand nombre de tournois majeurs.

 Une certaine Steffi Graf (22 GC)!

Et puis bon, elle est aussi triple tenante du titre.

L’américaine aura quand même un peu de concurrence, on pense à Simona Halep qui revient en forme ou encore Maria Sharapova.

Ce qui est passionnant dans ce tableau féminin, c’est le suspens. Certes, Serena Williams gagne tout. Mais derrière, il peut y avoir des surprises.

Ca laisse penser que nos Françaises ont une chance de faire bonne figure.

Alizé Cornet à hérité d’un tirage à sa portée, mais Kristina Mladenovic peut difficilement passer face à Svetlana Kuznetsova. Alors que dire de celui de Caroline Garcia avec Andreas Petkovic. Rien que ça ! Quand on connait ses difficultés à briller en grand chelem…

Quoi qu’il en soit, elles ont le potentiel pour passer.

Arriver en deuxième semaine, c’est autre chose, une autre étape. Ce serait un gros progrès d’y être.

Chez les hommes, il y en a trois qui sortent du lot. Je ne vais pas être original en vous disant que c’est le trio de tête. Novak Djokovic, Roger Federer et Andy Murray. Le titre devrait être pour un de ces joueurs. Les trois cités sont les « tops players » du moment.

Alors qui pour succéder au vainqueur (surprise ?) de l’an dernier, Marin Cilic ?

A moins qu’il s’impose à nouveau ? (j’en doute).

Vous allez peut être me dire que je n’ai pas parlé de  Rafael Nadal ? Il faut être réaliste, l’Espagnol n’est que l’ombre de lui-même depuis le début d’année. Il n’y arrive vraiment pas. Je ne pense pas qu’il puisse faire mieux qu’un quart. D’ailleurs à ce stade de la compétition, il pourrait se frotter à Novak Djokovic. Bon, après faut-il déjà y être.

Il se fait discret mais progresse bien. Je parle évidemment de Kei Nishikori. Le quatrième joueur mondial est un peu le seul jeune de sa génération à confirmer les espoirs placés en lui.

Dommage qu’il soit souvent blessé. Je vous rappelle que c’est le finaliste sortant.

Alors prudence…

Et les Français alors ?

Et bien j’ai envie de dire que l’homme bleu du moment est Richard Gasquet. Ses derniers résultats le prouvent. Un potentiel huitième jouable face à Tomas Berdych lui permettrai d’aller en quart.

Jo-Wilfried Tsonga peut prétendre d’arriver en deuxième semaine. Le problème avec Jo c’est qu’on ne sait pas trop ou il en est. Il fait un parcours intéressant à Montréal et ensuite plus rien à Cincinnati et Winston Salem. En plus, il pourrait jouer Gaël Monfils au troisième tour.

Si ce dernier y arrive, car lui et Gilles Simon, ce n’est pas la grande forme en ce moment.

On va essayer de rester optimiste. Promis !

                                                                                                                                             François Perez

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here