Bastia 1-0 Bordeaux 

Bastia s’impose sur le fil grâce à un but de Raspentino (88è) face aux bordelais en manque de confiance après leur retentissante défaite devant Caen dimanche dernier. La situation est inquiétante pour Bordeaux, qui tombe à la 17ème place. Quant aux bastiais, ils gardent 3 points d’avance sur le premier relégable

Guingamp 1-2 Reims 

Une réaction rémoise était vivement attendue après avoir pris seulement 1 point sur les 8 dernière journées. Et ce fut le cas. Dans un sursaut d’orgueil, Reims parviendra a extirper 3 précieux points au Roudourou. C’est N’gog qui sonnera la charge à la 14è, puis à la 55è, malgré l’égalisation entre temps de Salibur (45+3è). Reims rattrape ainsi son adversaire du soir, et remonte à la 12ème place, seulement à un point du premier non relégable.

N'gog en grande forme ce soir
N’gog en grande forme ce soir

Monaco 1-1 Caen

L’ASM pensait enfin recoller au podium, après l’ouverture du score de Carillo (qui débloque enfin son compteur de buts à la 56è). Mais ce n’est pas suffisant pour battre des caennais, qui se battront jusqu’au bout et qui égaliseront en fin de match par l’intermédiaire de Rodelin (88è). Caen conserve sa deuxième place, tandis que les monégasques  restent coincés au septième rang.

Montpellier 0-2 GFC Ajaccio

Quelle mouche a piqué le Gazélec ? Plus rien n’arrête Ajaccio, même pas des héraultais en net regain de forme. Zoua (45+2é) puis Tshibumbu (74è) seront les buteurs pour des corses réalistes (3 tirs cadrés). Pourtant dominateur, c’est un coup d’arrêt pour Montpellier, qui restait sur 4 victoires en 5 matchs. Les hommes de Courbis stagnent à la 15ème place tandis que le Gazélec remonte à la 13ème place.

Troyes 0-3 Toulouse

Match à très haute pression. Le TFC est sorti gagnant de ce duel de la mort, entre les deux derniers du championnat, et confirme son précédent succès obtenu dans son stadium face à Nice (2-0). Les toulousains battent Troyes grâce à des buts du défenseur central Issa Diop (2è), d’Akpa Akpro (49è) puis de Pesic (86è). Toulouse résistera, même à 10 après l’expulsion de Tisserand, à des troyens pourtant actifs et toujours aussi joueurs, mais toujours à la recherche d’une réussite qui les fuit depuis le début de la saison.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here