Nouvelle étape de votre Tour d’Euro, et aujourd’hui on débarque en Espagne. 5 points pour évoquer cette nation qui participera à son 10ème Euro. L’Espagne qui fait partie des favoris pour la victoire.

espagne

• L’histoire de l’Espagne à l’Euro

Dixième participation pour la Roja à un championnat d’Europe. L’Espagne a remporté 3 fois l’Euro, et est le tenant du titre du dernier (2012) et même de l’avant-dernier (2008). C’est dire si ils connaissent cette compétition, ils auront un titre à défendre et pourquoi pas rentrer un peu plus dans l’histoire en le remportant pour la 3ème fois d’affilée. Les espagnols n’ont pas perdu de match à l’Euro depuis 2004.
Avant 2008, l’Espagne n’avait atteint les demi-finales qu’une seule fois, en 1984 (finale) depuis sa victoire en 1964, à Madrid. Cette année-là, la Roja s’était imposée contre l’Union soviétique 2-1 en finale au Santiago Bernabéu : Jesús María Pereda avait ouvert le score, mais Galimzian Khusainov avait rapidement égalisé. Il fallait attendre une tête de Marcelino Martínez à six minutes du terme pour que l’Espagne s’offre un succès historique.

• Première place du groupe, qualification méritée

L’Espagne termine première de son groupe devant la Slovaquie, l’Ukraine, la Biélorussie, la Macédoine et le Luxembourg. Une seule défaite pour les hommes de Del Bosque, c’était en Slovaquie lors de la 2ème journée (2-1). Pour le reste, 9 victoires, contre la Macédoine (5-1 et 1-0), Slovaquie (2-0), Ukraine (1-0 et 1-0), Biélorussie (3-0 et 1-0), et le Luxembourg (4-0 et 4-0).

• Le groupe à l’Euro

Un groupe qui ne sera pas facile et 4 équipes qui donneront tout pour être dans les 2 premières places. L’Espagne affrontera la Croatie, la Turquie et la République Tchèque.

• Les 23

espagne 23

• L’homme clé: Iniesta

iniesta

Cette équipe d’Espagne est très talentueuse, mais l’homme qui ressort de cette sélection c’est Andrés Iniesta, le maestro barcelonais. C’est le maître à jouer de cette équipe de la Roja et l’un des plus expérimenté. Andrés Iniesta est dans toutes les conquêtes de la Roja depuis 2008 (Euros 2008 et 2012, Coupe du monde 2010). Le point fort de l’Espagne a longtemps été son milieu de terrain, dont il est un membre éminent. C’est par exemple lui qui a inscrit le but vainqueur en finale du Mondial 2010 face aux Pays-Bas. Du haut de ses 107 sélections, Iniesta est devenu le guide de cette équipe d’Espagne depuis les retraites de Xavi et Xabi Alonso, en 2014.
Depuis 2008, l’Espagne a joué 25 matches dans les grandes compétitions internationales (Euros 2008 et 2012, Coupes du monde 2010 et 2014). Andrés Iniesta en a débuté 24.

• Pourquoi l’Espagne va gagner l’Euro 2016 ?

La sélection espagnole sur le déclin ? Une idée renforcée par la désastreuse élimination au premier tour de la Coupe du monde 2014. Toutefois, Vicente Del Bosque et ses hommes sont invaincus depuis plus d’un an (dernière défaite le 31 mars 2015 face aux Pays-Bas) et compteront parmi les favoris de l’Euro. L’Espagne a une très grande carte a joué, dans un Euro qui paraît assez ouvert..

Baromètre Parlons Sports Espagne  ★★★ 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here