Troisième destination de notre Tour d’Euro, l’Irlande du Nord. Voici cinq points qui vous présentent cette équipe méconnue en France. 

 

3

 

 

  •  L’histoire de l’Irlande du Nord à l’euro ( première participation )

Ce n’est peut être pas une surprise pour vous mais l’Irlande du Nord n’a jamais participé à une phase finale de championnat d’Europe de toute son histoire. Ce sera donc une grande première pour eux en France, même si les Nord-Irlandais ont déjà connu de grandes compétitions mais il faut remonté loin dans le temps.

En 1958 lors de la Coupe du monde, les Nord-Irlandais sont battus en quart de finale par l’équipe de France emmenée par Just Fontaine à l’époque, 4-0. Cette performance est pour l’instant le plus grand parcours pour l’Irlande du Nord dans une compétition. Ils ont tout de même participé aux Coupes du monde 1982 et 1986.

 

  • Une qualification dans un groupe ouvert
2017690028_B976751124Z.1_20151009095235_000_GVN5BN2QT.2-0
L’Irlande du Nord soulagée

Ce n’était pas le groupe le plus compliqué pour se qualifier, et les Nord-Irlandais l’ont réussi avec sérieux.

La Roumanie, la Hongrie, la Finlande, la Grèce et les Iles Féroé accompagnaient l’Irlande du Nord pour tenter de décrocher une qualification pour l’Euro. Le début de ces éliminatoires a tout de suite mis l’Irlande du Nord dans les favoris du groupe, une première victoire en Hongrie 2-1 laissait entrevoir de belles perspectives pour eux.

Lors de la deuxième journée ils n’ont fait qu’une bouchée des Iles Féroé à domicile, victoire tranquille 2-0. Le parcours surprenant des Nord-Irlandais à l’extérieur continue, victoire convaincante en Grèce 2-0.

Premier coup d’arrêt en Roumanie où au terme d’un match compliqué, l’Irlande du Nord s’incline 2-0. Mais leur capacité a se surpasser a domicile va faire la différence, victoire dés le match suivant contre la Finlande, 2-1. C’est au tour de la Roumanie, seule équipe a avoir résisté à l’Irlande du Nord de venir goûter l’ambiance Nord-Irlandaise, et ce fût un match décevant, 0-0.

L’Irlande du Nord continue sa route en passant par les Iles Féroé, victoire logique 3-1, suivi d’un petit faux pas a domicile 1-1 contre la Hongrie mais rien de bien grave. Tout se joue le 8 Octobre dernier lors de la réception de la Grèce pour être officiellement qualifié.

Le match avec pas mal d’absents importants comme Evans le défenseur ex-joueur de Manchester United, ou encore celui qui a inscrit 7 des 16 buts de l’Irlande du Nord lors des éliminatoires, Kyle Lafferty. Mais porté par toute la nation ils finissent par s’imposer 3-1.

Le dernier match n’était qu’une formalité, 1-1 en Finlande, l’Irlande du Nord termine en première position de son groupe !

 

  • Le groupe à l’Euro

Si le groupe lors des éliminatoires était très ouvert pour les Nord-Irlandais, il faudra cette fois faire l’exploit pour passé les poules de l’Euro.

Le grandissime favoris du groupe est l’Allemagne, champion du monde en titre, la première place leur est promise. Il faudra donc plus compter sur un combat avec les deux autres équipes du groupe, la Pologne et l’Ukraine. Deux équipes qui pourraient créer la surprise, la Pologne qui a notamment l’un des meilleur joueur de la compétition Robert Lewandowski.

Mais il faut toujours se méfier du peuple vert !

  • Le joueur clé: Steven Davies
498902872
Steven Davies sous le maillot de Southampton, son club actuel

Si vous n’êtes pas fan du championnat d’Angleterre, vous n’allez certainement pas connaître Steven Davies, pourtant c’est un joueur que l’on voudrait tous avoir dans notre équipe. Capitaine exemplaire, c’est le genre de milieu de terrain qui vous fait le travail pour toute l’équipe. La pile électrique Nord-Irlandaise est absolument partout sur le terrain, en dernier défenseur pour sauver son équipe, au point de pénalty pour marquer ou sur les ailes en train de déborder, Steven Davies est l’atout numéro 1 de l’Irlande du Nord !

 

  • Pourquoi l’Irlande du nord va gagner ( ou pas ) l’Euro 2016 ?

Trêve de plaisanterie, l’Irlande du Nord ne gagnera pas l’Euro a moins qu’un joueur Nord-Irlandais se révèle lors de la compétition et que l’équipe soit héroïque. Mais l’Irlande du Nord pourrait jouer un rôle lors des poules et pourquoi pas plus loin, en rendant la vie dur aux grosses nations sur quelques matchs. Quoi qu’il en soit, la belle ambiance attendue des Nord-Irlandais et le jeu assez spécial de cette équipe pourrait bien nous faire vibrer cette année !

 

Baromètre Parlons Sports Irlande du Nord   ★★☆☆ ☆☆☆☆☆

 

La prochaine étape du Tour d’Euro Parlons Sports : La Hongrie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here