La France affrontait l’Iran aujourd’hui pour le compte de la troisième journée du tournoi de qualification olympique.

C’est un six de départ habituel qui démarre côté français pour ce troisième match de compétition. L’Iran prend le meilleur sur la France en ce début de set mais Kévin Le Roux égalise et passe même devant avec un ace remarquable (4-3). Les iraniens empochent le premier temps-mort technique sur une très belle phase de jeu (8-7). Les français sont bien en place dans ce match, mais les iraniens sont en pleine confiance et produisent du beau jeu. Le block français est bien en place, et la #TeamYavbou reprend les devants (10-9). Après un petit break réalisé par la France (12-10), le coach iranien prend de suite un temps mort pour éviter de voir la France prendre le large. Les Iraniens s’agacent de plus en plus dans ce match et la France prend le large, ce que craignait le coach iranien (16-12). En difficulté dans ce set, l’Iran prend son deuxième temps-mort de la rencontre (18-13). Coach Tillie voyant revenir l’Iran dans la partie (21-18), prend un temps-mort pour casser la rythme iranien. Comme dirait un volleyeur « Bon temps-mort coach », puisque le joueur iranien loupe son service (22-18). Les coéquipiers de Benjamin Toniutti remporte le set 25-20 et ont montré un tout autre visage que lors de la fin de match de la Pologne.

CP: FIVB
CP: FIVB

Concentration, détermination et envie sont les mots d’ordre de ce match et ça se voit. Les français montrent du beau jeu, depuis le milieu du premier set. La France grâce au « super service » de Le Roux prennent l’avantage (2-1). Ngapeth passeur, Ngapeth défenseur, Ngapeth et partout sur ces deux phases de jeu et la France fait le break (4-2). La France domine l’Iran et prend le temps-mort technique sur une fixation de Kévin Le Roux (8-5). Les iraniens subissent depuis le début de la deuxième manche le jeu de la #TeamYavbou et Rouzier et les siens ont augmenté l’intensité de jeu, ce qui perturbe l’adversaire. L’équipe de France fait le break, avec une intensité de jeu qui ne faiblit pas et prend même 5 points d’avance lors du deuxième temps-mort technique (16-11). Le coach iranien tête baissé effectue un changement (18-12) pour tenter de contrer le jeu français. La balle ne tombe plus côté français et les Bleus prennent 7 points d’avance dans ce deuxième set (22-15), ce qui mine le moral des adversaires. L’Iran s’obstine à attaquer sur Tillie mais le français ne compte pas laisser passer le ballon (23-17). Sur une faute de service iranienne, la France remporte le deuxième set 25-18.

CP: FIVB
CP: FIVB

Les Bleus sont bien en place dans ce match, posant de nombreux problèmes à l’Iran, adversaire du jour. Dans ce troisième set, les deux équipes jouent au jeu du chat et de la souris en se rendant coup pour coup (3-3). L’Iran fait le break dans ce match avec une très belle phase de jeu (7-5). Euphoriques, les iraniens jouent un beau volley avec de la réussite et remportent le premier temps-mort technique (8-6). Antonin Rouzier n’est pas là pour laisser jouer l’adversaire et attaque pleine diagonale pour revenir au plus près des Iraniens (7-9). Spectaculaire, Rouzier plante une deuxième attaque exceptionnel (8-10). Les Bleus sont en difficultés face à une équipe iranienne euphorique et en réussite. De fait, Laurent Tillie prend de suite un temps-mort pour calmer l’euphorie adverse (8-12). Après Rouzier, c’est Ngapeth qui remet les choses au clair (9-12). Les coéquipiers de Rouzier reviennent petit à petit dans la partie et remontent leur niveau de jeu même si le second temps-mort technique est aussi pour l’Iran (16-14). Les Bleus reviennent dans la partie avec l’encouragement du coach « C’est ça les gars! » (16-16). Antonin Rouzier est omniprésent dans ce set et avec un bon service de Benjamin Toniutti, la France revient à égalité (19-19). Antonin Rouzier tout en délicatesse offre l’avantage à la France (20-19) ce qui oblige l’Iran à prendre un temps-mort. Dans le money-time, le coach iranien prend son second temps-mort (21-22). Quel block français qui permet à la #TeamYavbou de faire le break (23-21). La France obtient trois balles de set (24-21). Et la deuxième sera la bonne et la France remporte le match 3-0.


Pour suivre l’actu du volley français, rendez vous ici -> 100% volley-ball français


 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here