Les gants verts et les arrosoirs auraient pu accompagner les joueurs lors de la photo d'effectif.
Les gants verts et les arrosoirs auraient pu accompagner les joueurs lors de la photo d’effectif.

Le club du Banik Ostrava occupe actuellement la 16ème place (sur 16) du championnat tchèque à la 5ème journée avec aucune victoire au compteur (1 nul, 4 défaites). Une situation qui rend furieux son entraîneur, Radomir Korytar, qui n’a pas hésité à sanctionner ses joueurs d’un travail manuel afin qu’ils sachent «ce qui les attend s’ils ne font pas leur devoir». L’équipe se métamorphose donc tous les matins à 6h45 puisque les joueurs deviennent des jardiniers, équipés de pioches, pelles, râteaux, afin entretenir les espaces verts du centre d’entraînement du club.

«Le durcissement du programme de travail vise à cimenter l’esprit d’équipe et à mobiliser toutes les forces pour une relance», a annoncé le club via un communiqué. «Les joueurs vont travailler comme cela jusqu’à vendredi. J’espère qu’ils vont se rendre compte à quel point ils gagnent bien leur vie en tant que footballeurs professionnels, a poursuivi l’entraîneur dans le journal Sport, sans manquer de préciser que les joueurs s’entraînent normalement en dehors de ces travaux. Il y a ceux qui l’acceptent avec humour, mais certains rouspètent. Par exemple (le milieu de terrain brésilien) Dyjan Carlos de Azevedo qui s’est aussitôt plaint de douleurs aux bras.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here