Cette après-midi, dans un Chaudron vide suite au huit-clos infligé à l’AS Saint-Étienne, aucune des deux équipes n’a réussi à prendre les 3 points afin de se relancer dans la course à l’Europe.


Ni l’ASSE, ni le Stade Rennais ne s’est donc imposé cette après-midi au terme de la rencontre. Un match nul qui enfonce les deux équipes alors que ces dernières auraient pu creuser l’écart avec la concurrence et même se rapprocher de l’Olympique de Marseille (6e). L’OM possède désormais 6 points d’avance sur les Verts (qui ont un match en retard contre Monaco) et 8 points d’avance sur Rennes.

Mais le match a été marqué par un fait autre que l’ouverture du score stéphanoise ou l’égalisation rennaise.. Après le premier quart d’heure de jeu, environ 200 supporters stéphanois ont réussi à entrer dans le stade alors qu’une importante concentration de supporters manifestaient déjà sur le parking de Geoffroy Guichard contre la répression de la LFP contre les ultras.

Le match a finalement pu reprendre sans soucis puisque les supporters infiltrés sont ressortis du stade sans poser de problème au bout de quelques minutes après l’intervention de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo. C’est finalement par Robert Beric qui a ouvert le score pour les Verts grâce à un Romain Hamouma superbement servi par Ole Selnaes (40e, 1-0).

Mais 5 minutes plus tard, l’ASSE est rattrapée au score grâce à Edson Mexer qui profite de la passivité défensive des Verts sur corner pour marquer de la tête (45e, 1-1).

En deuxième période, le match ne bougera pas mais une petite inquiétude va néanmoins se glisser dans la rencontre. Après un premier choc aérien (55e) avec Kévin Théophile Catherine, le Rennais Gnagnon va céder sa place 20 minutes plus tard après s’être effondré une nouvelle sonné. En fin de rencontre, Christophe Galtier a offert du temps de jeu aux jeunes Arnaud Nordin et Lamine Ghezali mais cela n’a pas suffit aux Verts pour l’emporter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here